Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 

LUNEVILLE, EGLISE ST-JACQUES 4 août, 2010

Classé dans : BALADES — jcn54 @ 8:39

Hier après-midi, nos pas ou plus exactement la voiture, nous ont conduit à Lunéville, dans la vieille ville, où nous avons découvert l’Eglise Saint-Jacques construite à l’initiative des chanoines de l’abbaye Saint-Remy entre 1730 et 1747.

ag03002.jpg

L’horloge en façade

ag03003.jpg

La rosace

ag03004.jpg

L’église Saint-Jacques de Lunéville fut édifiée dans le style rococo au XVIIIe siècle, comme église abbatiale de SaintRémy. Financée en 1745 grâce au duc Stanislas Leszczyński, la construction est principalement l’œuvre de son Premier Architecte Emmanuel Héré qui réalisa notamment les deux imposantes tours de 50 mètres (surmontées des statues de saint Georges terrassant le Dragon et de saint Jean Népomucène. Le décor du fronton fut sculpté en 1749 par Joseph Béchamp.

ag03001.jpg

Dessiné par l’architecte Emmanuel Héré (entre autres architecte de la Place Stanislas à Nancy et des tours de l’église), l’orgue est le seul exemple connu d’instrument sans tuyaux apparents. Le buffet habituel est ici remplacé par une fresque en trompe-l’œil représentant « l’entrée du paradis ». Caché derrière un décor de colonnes et de balustrades, l’orgue fut construit entre 1749 et 1751 par le facteur d’orgue nancéien Nicolas Dupont.

ag03008.jpg

À gauche de l’entrée se trouve, selon son vœu, le tombeau des entrailles de Stanislas Leszczyński.

ag03011.jpg

La chaire, qui contrairement aux autres ne représente pas les quatre Evangelistes, mais les quatres Pères de l’Eglise latine, en Occident : St Jérôme de Stridon (340-419), St Ambroise (340-397), St Augustin (354-430), St Grégoire le Grand (540-604) .

ag03007.jpg

L’ édification de l’Eglise St-Jacques faisait partie d’un vaste projet de reconstruction du monastère dont il subsiste également les bâtiments conventuels (actuel Hôtel de Ville à gauche) et l’hôtel de l’abbé (actuel presbytère à droite). Les chanoines voulaient à travers leur édifice représenter dignement le pouvoir religieux. À l’image du vaste château qui matérialisait le pouvoir ducal, l’église Saint-Jacques devait avoir des dimensions imposantes.

 

 

4 Commentaires

  1.  
    helene
    helene écrit:

    Bonjour JC, merci aussi pour tes comms et merci pour ces magnifiques photos et pour l’histoire qui s’y rattache, que l’on soit croyant ou pas, entrer dans un lieu saint nous prend le coeur et l’on sent bien qu’il y a quelque chose au dessus de nous!

    Bisous, helene

  2.  
    binicaise
    binicaise écrit:

    Belle promenade dans une région que je ne connais pas, merci de nous faire partager tes découvertes .
    Bonne journée Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  3.  
    binicaise
    binicaise écrit:

    Je n’ai pas répondu à ta question sur les fleurs de sumac je ne crois pas qu’elle se conserverai à l’intérieur mais j’avoue n’avoir jamais essayé…

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  4.  
    ALAIN
    ALAIN écrit:

    Très belle visite de l’église St Jacques. Elle a été bâtie juste avant la Révolution!!!
    ARSENE GRISALI

Répondre helene Annuler la réponse.

 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake