Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 8 octobre 2010

HOTEL DE VILLE NANCY (54) 8 octobre, 2010

Classé dans : MONUMENTS, BATIMENTS HISTORIQUES DE NANCY — jcn54 @ 9:21

 Comme les autres pavillons, l’hôtel de ville, principal bâtiment de la place, est une création d’Emmanuel Héré. Sa façade est rehaussée des armoiries de la ville, dans l’avant-corps central, tandis que celles de Stanislas figurent sur le fronton et le balcon d’honneur. A l’intérieur, un escalier magistral, chef-d’œuvre de Lamour, mène d’une part au salon Carré, peint par Girardet et siège initial de l’Académie de Stanislas, et d’autre part au Grand Salon aménagé pour célébrer le premier centenaire du rattachement de la Lorraine à la France (1866).

Inspirées de décors italiens et allemands, les peintures de la cage d’escalier conduisant au « salon carré », au bout du vestibule de l’hôtel de ville, constituent un ensemble unique en Lorraine et rare en France. Les fresques ne se dévoilent que progressivement au visiteur. Au débouché d’un espace relativement bas, compartimenté par les rangées de colonnes, la cage d’escalier, baignée dans la lumière des grandes baies vitrées, semble très vaste ; aux premières marches, la superbe « perspective » d’architecture apparaît en entier, ouverte sur un bosquet, ses ferronneries en trompe-l’œil confondues avec celles de la splendide rampe dorée, forgée par Jean LAMOUR. Quelques pas plus loin, le volume paraît se dilater à nouveau, alors que le regard est attiré par le décor du plafond. Des entrelacs de rinceaux, motifs de coquille, médaillons… imitant le stuc, disposés selon une rigoureuse symétrie, y encadrent une jolie coupole en grisaille où s’agitent des putti (angelots).

L’ensemble nous est parvenu amputé, le mur du fond ayant été percé au siècle dernier pour donner au musée, accolé à l’hôtel de ville. Un dessin de FONTAINE, vers 1860, en restitue heureusement les dispositions d’origine. La fresque montrait un escalier conduisant à un jardin, sous une enfilade d’arcades entre les deux massifs de colonnes. Le grand escalier d’apparat venait ainsi s’insérer dans le décor peint, les degrés en trompe-l’œil semblant prolonger la volée principale. Soulignée par un vigoureux effet de contre-plongée, la perspective donnait une impression de profondeur à l’hôtel de ville, bâti tout en longueur ; elle était surtout conçue comme un lointain vis-à-vis de l’hôtel du Gouvernement, qui ouvrait directement sur un jardin, dans l’axe de la place Royale, de l’arc de triomphe et de la Carrière. La correspondance ainsi réalisée entre le décor peint et l’environnement architectural et urbanistique ramène, comme les savants effets scénographiques, à l’esprit baroque, toujours très vivant dans la Lorraine de Stanislas.

oc03072.jpg

La peinture à fresque de JOLY

oc03082.jpg

oc03083.jpg

oc03084.jpg

oc03092.jpg

oc03093.jpg

oc03094.jpg

oc03096.jpg

oc03097.jpg

oc03098.jpg

oc03104.jpg

oc03106.jpg

oc03107.jpg

oc03109.jpg

oc03110.jpg

 

 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 8 octobre 2010

CA S’EST PASSE UN 8 OCTOBRE

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 9:16

Gambetta quitte Paris en ballon, c’est en 1870.

Le 8 octobre 1870, Léon Gambetta quitte Paris en ballon pour échapper au siège de l’armée prussienne. Il va tenter de regrouper à Tours une armée en vue de relancer la lutte contre l’envahisseur. La reddition honteuse de Bazaine à Metz va ruiner ses efforts.

gambetta.jpg

 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 8 octobre 2010

08/10/2010

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 9:10

PROVERBE :  » La douleur est un trésor précieux, on ne le découvre qu’à ceux qu’on aime. « 

DICTON :  » En octobre si tu es prudent, achète grains et vêtements. « 

CITATION :  » Il est beau de ne pratiquer aucun métier, car un homme libre ne doit pas vivre pour servir autrui. « 

( Aristote )

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 8 octobre 2010

VENDREDI 8 OCTOBRE 2010

Classé dans : EPHEMERIDE DU JOUR — jcn54 @ 9:05

281è journée, 84 jours restants, 40è semaine, aujourd’hui nous fêtons les Pélagie ainsi que les Morgan.

Le soleil se lèvce 08h00 et se couche à 19h15.

Nouvelle lune.

 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 8 octobre 2010

BRICKS AU POIVRON

Classé dans : DIETETIQUE — jcn54 @ 9:00

bricks.jpg

INGRÉDIENTS : (4 pers.) 4 feuilles de brick, 2 poivrons rouges, 1 gros oignon, 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive, thym, origan, basilic à volonté, sel, poivre. (47 Cal/pers.)

Faire cuire les poivrons coupés en deux 10 minutes au micro onde puissance maxi. Les mettres dans un sac congélation et les laisser refroidir. Peler et émincer l’oignon, les faire revenir dans une poêle avec l’huile d’olive. Peler les poivrons et les couper en cubes, les ajouter à l’oignon et faire revenir légèrement, saler, poivrer et ajouter les herbes selon votre convenance.

Découper les feuilles de brick en 2, faire un petit tas avec les légumes sur chaque feuille et les rouler en forme de nems, les disposer sur un plat anti-adhésif et faire dorer à four chaud.

Servir sur lit de salade verte.

Bon appétit.

 

 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake