Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 
  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

24/10/2010 24 octobre, 2010

Classé dans : PROVERBES, DICTONS, CITATIONS — jcn54 @ 8:15

PROVERBE :  » Les cimetières sont remplis de gens qui se croyaient indispensables. « 

DICTON :  » A la Saint-Renobert, mets les choux par terre. « 

CITATION :  » Le soleil se renouvelle chaque jour. Il ne cesHéraclite )se pas d’être éternellement nouveau. « 

(

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

DIMANCHE 24 OCTOBRE 2010

Classé dans : EPHEMERIDE DU JOUR — jcn54 @ 8:00

297è jour de l’année, 68 jours restants, 42è semaine, aujourd’hui nous fêtons les Florentin ainsi que les Antoine-Marie Claret et Magloire.

Le soeleil se lève à 08h24 et se couche à 18h44.

Lune décroissante pleine à 94%.

Ce jour on célèbre la journée des Nations-Unies.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

CE N’EST QU’UN AU REVOIR… 23 octobre, 2010

Classé dans : Non classé — jcn54 @ 10:21

Et oui mes chers amis, le moment est venu pour moi de vous quitter quelques temps…

 » DILEMME « 

La joie de partir quelques jours me ressourcer en Ardêche, mais aussi la tristesse de vous quitter…

Alors je me permets de paraphraser, en toute modestie, l’inégalable Annie Girardot :

 » Je ne sais pas si je vais vous manquer, mais Vous, vous allez me manquer! « 

Aussi, pour être plus près de vous pendant cette période, j’ai programmé chaque jour quelques articles, retour prévu le 04 Novembre…

CE N'EST QU'UN AU REVOIR... 0tmn41q1

Jean Claude

                                                                            

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

CA S’EST PASSE UN 23 OCTOBRE

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 9:56

Budapest se soulève au nom de la Liberté, c’est en 1956.

La manifestation tourne rapidement à l’émeute. Cette effervescence puise son origine dans les espoirs soulevés par la mort de Staline.

Huit mois plus tôt, en février 1956, Nikita Khrouchtchev, Premier secrétaire du Parti communiste d’URSS, critique son prédécesseur dans un rapport secret au XXe Congrès du Parti communiste d’URSS, à Moscou.

Le 28 juin 1956, à Poznan, en Pologne, des revendications ouvrières débouchent sur de violentes émeutes qui amènent les Soviétiques à placer à la tête du pays le dirigeant réformiste Wladyslaw Gomulka, emprisonné quelques années plus tôt sur ordre de Staline.

À leur tour donc, le 23 octobre, les Hongrois réclament le retour à la présidence du Conseil d’Imre Nagy (prononcer Nog), un communiste modéré expulsé du pouvoir en avril 1955.

Les dirigeants hongrois appellent Nagy à la tête du gouvernement mais décrètent par ailleurs la loi martiale et demandent aux troupes soviétiques qui stationnent autour de la capitale de les aider à rétablir l’ordre.

Dans un premier temps, les Soviétiques tentent mollement d’intervenir avant de se retirer le 27 octobre.

Les Hongrois croient que l’heure de la victoire a sonné. Le pays s’enflamme. L’insurrection dégénère le 30 octobre avec, à Budapest, l’occupation du siège du parti communiste et le massacre de ses occupants ainsi que de gardes qui n’ont rien à voir avec le régime détesté.

Imre Nagy est gagné par l’euphorie du mouvement populaire. Il s’engage dans la voie de la démocratie et du multipartisme. Le 1er novembre, il forme un gouvernement de coalition.

Il annonce aussi le retrait de la Hongrie du pacte de Varsovie… C’est plus que les Soviétiques n’en peuvent supporter.

Dès le dimanche 4 novembre, l’Armée Rouge investit Budapest. Au total pas moins de 8 divisions et plusieurs centaines de chars du dernier modèle (T54). Les insurgés, étudiants aussi bien que salariés, résistent avec héroïsme mais n’en sont pas moins écrasés.

La répression fait environ 200.000 morts tandis que 160.000 personnes se réfugient en Europe de l’Ouest. Imre Nagy sera pendu quelques mois plus tard.

imre.jpg

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

23/10/2010

Classé dans : PROVERBES, DICTONS, CITATIONS — jcn54 @ 9:38

PROVERBE :  » Les sentiers ombragés entretiennent la boue. « 

DICTON :  » Octobre en bruine, hiver en ruine. « 

CITATION :  » Celui qui peut attribuer un chiffre à une émotion est un con « 

( Slogan de Mai 68 )

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

SAMEDI 23 OCTOBRE 2010

Classé dans : EPHEMERIDE DU JOUR — jcn54 @ 9:33

296è jour de l’année, 69 jours restants, 42è semaine, aujourd’hui on fête les Jean de Capistran.

Le soleil se lève à 08h23 et se couche à 18h46.

Pleine lune.

Il y a 64.304.726 habitants en France, et 6.922.681.429 sur Terre.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

FONTAINES A BADONVILLER (54) 22 octobre, 2010

Classé dans : FONTAINES ET LAVOIRS DE LORRAINE — jcn54 @ 9:29

Avant hier, profitant de cette belle journée d’automne, nous sommes allés nous balader dans la campagne lorraine.

Notre première étape a été Badonviller, et je nai pas résisté à prendre des clichés des fontaines.

oc13023.jpg

oc13024.jpg

oc13026.jpg

oc13034.jpg

oc13097.jpg

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

BROCOLIS AUX AMANDES

Classé dans : DIETETIQUE — jcn54 @ 9:26

img129.jpg

INGRÉDIENTS : (4 pers.) 600 g de brocolis, 1 oignon, 1 gousse d’ail, 30 g d’amandes effilées, 3 tomates émondées, persil haché, sel, poivre. ( 94 Cal/pers.)

Couper les brocolis en petits bouquets, les cuire à la vapeur. (temps de cuisson variable en fonction de l’appareil utilisé).

Couper les tomates en dés.

 Les mettre dans une casserole avec l’oignon émincé, la gousse d’ail pilée. Ajouter les amandes.

Saler et poivrer. Faire cuire 15 minutes.

Égoutter les brocolis et les disposer dans un plat de service chaud.

Napper avec la sauce et saupoudrer de persil haché.

Bon appétit.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

CA S’EST PASSE UN 22 OCTOBRE

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 9:22

Edison invente l’ampoule électrique, c’est en 1879.

 Son invention va révolutionner la société des hommes.

Bricoleur de génie, Thomas Edison est né dans l’Ohio 32 ans plus tôt. Il ne s’attarde que trois mois sur les bancs de l’école.

À 12 ans, il est vendeur de journaux et n’a de cesse d’étudier les sciences et de tenter les expériences les plus farfelues. Il installe une presse à imprimer dans un wagon et publie un journal. Mais par accident, il met le feu au wagon, ce qui lui vaut à 15 ans de perdre son premier gagne-pain.

Il s’en remet très vite et poursuit ses travaux. Ses brevets lui rapportent bientôt la fortune et il peut ouvrir son propre laboratoire à West Orange (New Jersey), où il invente le phonographe.

Là-dessus, il s’intéresse à l’éclairage électrique. Après d’innombrables essais, il réussit à produire un éclairage durable en faisant passer du courant à travers un filament de carbone, dans une ampoule sous vide.

Cette première lampe à incandescence dure quarante heures. Elle soulève les États-Unis d’enthousiasme. C’en est bientôt fini de l’éclairage au gaz ou au pétrole, odorant et dangereux.Il avait remplacé un siècle plus tôt les chandelles de suif et les cierges de cire, eux-mêmes apparus au Moyen Âge en substitution aux lampes à huile de l’Antiquité.

Thomas Edison, devenu une célébrité mondiale, se montre un homme d’affaires avisé. Il installe à New York un générateur de courant pour alimenter les ampoules qu’il vend à la ville.

Il industrialise ses inventions au sein de sa propre société. Elle a nom aujourd’hui General Electric (GE) et c’est l’une des plus grandes entreprises du monde.

edison.jpg

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

22/10/2010

Classé dans : PROVERBES, DICTONS, CITATIONS — jcn54 @ 9:10

PROVERBE :  » Oiseau en cage ne change pas d’amour mais de rage. « 

DICTON :  » A la Sainte-Valérie, la charrue sous le poirier, la Toussaint venue quitte la charrue. « 

CITATION :  » L’ homme est un loup pour l’homme. « 

( Plaute )

 

123456...15
 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake