Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

ROGER CAPRON (ART DECO) 31 janvier, 2011

Classé dans : RETROSPECTIVE — jcn54 @ 16:27

En 1952, Capron rachète une poterie désaffectée de Vallauris (ancienne fabrique de poteries culinaires du Font des Horts) et y réalise, avec sept ouvriers, des objets destinés aux boutiques de cadeaux ainsi que des panneaux décoratifs (à partir de 1955, il commence la production de carreaux de faïence et de tables). Toujours en 1955, Capron épouse Jacqueline Hubin, dite « Jacotte », qui devient sa collaboratrice.

Ses créations sont reconnues et récompensées : médaille d’or à la Xe triennale de Milan en 1954, médaille d’argent à l’exposition internationale de Cannes en 1955 (la ville lui passe commande pour 1956 d’un bandeau céramique de 150 m² pour la gare maritime), médaille d’or à Bruxelles en 1959. Il côtoie, dès 1950 à Vallauris, Pablo Picasso qui n’hésite d’ailleurs pas à le soutenir au moment de la polémique sur la fresque de la gare maritime de Cannes.

À partir de 1962 débute une collaboration entre Capron et Jean-Michel Carré. Ils exposent côte à côte à Bâtimat en 1963. L’architecte Philippe Sicardon, beau-frère de Carré, confie à Capron la réalisation de décorations céramiques qui ornent l’hôtel Byblos à Saint-Tropez (inauguré en 1967). Cela l’oblige à s’intéresser à une nouvelle matière, le grès grand feu, apte à résister notamment aux sollicitations de la piste de danse. Ce chantier aura aussi des conséquences sur l’entreprise. 1968 voit une nouvelle collaboration entre Capron et Derval. Capron reçoit en 1970 le grand prix international de la céramique.

vasedeco2.jpg

Vase bouteille « gin », au long col, 28cm, vers 1960

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

CONCOURS LEPINE (1)

Classé dans : Non classé — jcn54 @ 11:36

 Les inventions les plus folles du concours Lépine

montre.jpg 

Une montre qui a rencontré un couteau suisse !

coiffure.jpg

Multi-miroir reflets réservé aux grandes salles de bains!

apero.jpg

Verre malin avec support pour gâteaux apéritifs!

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

CREME DE CHOU-FLEUR AUX MOULES DE BOUCHOT

Classé dans : CUISINE LEGERE — jcn54 @ 11:35

potage.jpg

INGRÉDIENTS : (4 pers.)500 g de moules de bouchot,25 g de beurre, 1 échalote, 5 cl de vin blanc sec,1 pincée de pistils de safran, poivre.250 g de chou-fleur, 15 cl de lait, 25 cl de bouillon de volaille, 2 cuil. à soupe de crème fraîche, 1 pincée de cumin, gros sel.

Pour la crème de chou-fleur :


Laver le chou-fleur. Le détailler en bouquets, le déposer dans le lait. Recouvrir de bouillon de volaille. . Cuire 20 minutes.
 Mixer l’ensemble avec la crème et le cumin. Filtrer, verser dans une casserole. Porter à ébullition 2 minutes. Saler si nécessaire.

 Pour les moules marinières :

 Gratter et laver les moules.

Éplucher et ciseler l’échalote. 
Dans une grande casserole, faire fondre le beurre, y faire suer l’échalote. Verser le vin blanc, ajouter le safran. Poivrer. Laisser réduire 2 minutes. Jeter les moules dans cette marinière. Couvrir et cuire jusqu’à ce que les moules s’ouvrent. Laisser refroidir. Décoquiller les moules.
 Réchauffer la crème de chou-fleur en mélangeant à feu doux. La répartir dans des assiettes creuses, disposer en surface quelques moules décoquillées.

Bon appétit.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

CA S’EST PASSE UN 31 JANVIER

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 11:30

Décès de Denis Diderot, c’est en 1784.

Denis Diderot est à l’origine de l’Encyclopédie, une somme de toutes les connaissances du XVIIIe siècle. Il  naît le 5 octobre 1713 dans la famille d’un coûtelier aisé de Langres, en Champagne.

On le destine à l’état ecclésiastique mais il perd très vite la foi et mène une vie de bohème jusqu’à son mariage, à l’âge de 30 ans. C’est l’époque où il fait la connaissance de deux penseurs également anticonformistes, Rousseau et Grimm.

Diderot commence alors à publier quelques écrits philosophiques. La notoriété lui vient en 1749 avec sa Lettre sur les aveugles à l’usage de ceux qui voient, où il affiche son athéisme («Il est très important de ne pas prendre de la ciguë pour du persil mais nullement de croire ou de ne pas croire en Dieu», écrit-il notamment avec ironie). Résultat: deux mois de détention au fort de Vincennes.

 

C’est alors que le libraire Le Breton lui soumet le projet d’une Encyclopédie, projet dans lequel Diderot se jette à corps perdu, sans renoncer pour autant à de nombreuses publications personnelles.

diderot1.jpg

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

31/01/2011

Classé dans : PROVERBES, DICTONS, CITATIONS — jcn54 @ 11:23

PROVERBE :  » La femme infidèle a des remords, la femme fidèle a des regrets. « 

DICTONS :  » Souvent fin janvier ne remplit pas le panier. « 

 » Soleil rouge au levant, signe de mauvais temps. « 

CITATION :  » Il est dificile de vaincre ses passions, et impossible de les satisfaire. « 

( Marguerite de la Sablière )

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

LUNDI 31 JANVIER 2011

Classé dans : EPHEMERIDE DU JOUR — jcn54 @ 11:17

31è jour de l’année, 334 jours restants, 5è semaine, aujourd’hui on fête les Marcelles ainsi que les Nicéphore et Nikita.

Le jourse lève à 08h22 et se couche à 17h45.

Lune décroissante pleine à 25%.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

HANDBALL 30 janvier, 2011

Classé dans : EVENEMENTS — jcn54 @ 22:48

Handball : les «Experts» invincibles

L’équipe de France a remporté un quatrième titre planétaire, dimanche soir en Suède, en battant le Danemark 37-35 à l’issue de prolongations au suspense intenable.

Ils ont fait chavirer le monde du handball et nous ont fait vibrer, une fois de plus. Après un titre olympique en 2008, un sacre planétaire en 2009 et un triomphe européen en 2010, les handballeurs français ont remis le couvert à la table des championnats du monde 2011. En finale du rendez-vous mondial, dimanche soir, la France a maîtrisé une sélection danoise au terme d’un match serré comme jamais, conclu aux prolongations, 37-35.

handball.jpg

( Source : Le Parisien )

 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

LE JEU DU ROI

Classé dans : RETROSPECTIVE — jcn54 @ 10:00

Jeu composé d’une toupie et de 12 quilles. La Toupie doit abattre les quilles représentant :
Le Roi = 100 points
Les Lanciers = 50 points ( dans les coins 2 )
les Connétables = 20 points ( autour du roi, 7)
Les Hommes d’armes (7)= 10 points.
La partie se joue individuellement ou par équipe. Chaque quille  » personnage  » a une valeur en points.
Placer le jeu sur une table. Si vous souhaitez guider la toupie, placez un support sous le jeu de façon que vous puissiez bouger délicatement le jeu.

La partie est gagnée par le joueur ou l’équipe qui totalise le plus de points après avoir défini, avant la partie, le nombre de lancers de toupie à effectuer par joueur ou par équipe.

jeu1.jpg

jeu.jpg

Historique de Jeu de Roi :

Connu également sous les noms suivants : Quilles des Indes – Toupie hollandaise, le jeu de Roi était pratiqué par les marins de la compagnie hollandaise des Indes orientales. Ils ramenèrent le principe du jeu en Hollande au 17 ème siècle. Ce jeu consiste à lancer une toupie en rotation sur un jeu où sont dressées des quilles de différentes valeurs. Le but étant d’en abattre le plus possible.

jeu2.jpg

Encore appelée « Toupie des Indes » ou la « Dame blanche », la table à toupie est un très vieux jeu d«estaminet adapté à l’usage des particuliers.

Sous chaque quille, des points.

Qui fera tomber le plus de quilles en lançant la toupie et obtiendra ainsi le maximum de points ?

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

UN VISITEUR

Classé dans : Non classé — jcn54 @ 9:58

Je ne l’ai vu qu’au dernier moment, j’ai dû faire vite et la photo s’en ressent!

essaismacros0024.jpg

Mais j’ai tenu à vous le présenter…

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

GOUGERE BOURGUIGNONNE

Classé dans : CUISINE GOURMANDE — jcn54 @ 9:56

ja30005.jpg 

INGRÉDIENTS : (6 pers.) 250ml d’eau, 80g de beurre doux, 150g de farine, 4 œufs, 150g de gruyère râpé , + 50 g de gruyère coupé en dés, sel fin, poivre.

Versez l’eau dans une casserole avec le sel et le beurre coupé en parcelles.

Faites bouillir , retirez la casserole du feu et versez la farine d’un seul coup, mélangez bien et remettez la casserole sur le feu.

Remuez énergiquement avec une cuillère en bois jusqu’à ce que la pâte se décolle des parois de la casserole.

Retirez du feu et ajoutez les œufs un par un en mélangeant bien entre chacun. Puis incorporez le gruyère râpé.

Préchauffez le four th.6/7 (200° C).

Beurrez un moule à tarte ou à savarin et répartissez-y la pâte en forme de couronne.

Répartissez les dés de gruyère sur la pâte.

Enfournez et faites cuire 45 min en baissant le four th.5/6 (160° C) à mi-cuisson.

Sortez la gougère du four et laissez tiédir avant de servir.

Dégustez.

 

12345...18
 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake