Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 12 février 2011

LA CHAPELLE PALATINE DU CHATEAU DE GERBEVILLER (54) 12 février, 2011

Classé dans : CHAPELLES, EGLISES, CATHEDRALES — jcn54 @ 9:58

Monument chargé d’histoire, la Chapelle Palatine du château se situe curieusement à l’extérieur du domaine : il faut traverser la route pour l’atteindre. En effet, le bâtiment a été hérité du couvent des Carmes déchaussés (XVIIe siècle), malheureusement détruit aujourd’hui, et n’est revenu entre les mains de la famille propriétaire qu’en 1798.

La chapelle n’en reste pas moins un bâtiment curieux. C’est vers 1860 que le Marquis Ernest de Lambertye, alors camérier auprès du pape, décide de la restauration du monument et de sa décoration. La chapelle accueillera alors quantité de reliquaires, ainsi que des œuvres dignes des plus grands édifices : tableaux de maîtres, sculptures, trésors d’orfèvrerie, orgue de Cavaillé-Coll, ne représentent qu’une petite partie de l’inventaire.

Malheureusement, le passage des Allemands le 24 août 1914, lors de la « bataille de Gerbéviller », a fait disparaître une grande partie de cette collection, et l’édifice a largement changé d’apparence depuis 1921, date de la restauration. Les grandes sacristies ont disparu, de même que la quasi-totalité des vêtements sacerdotaux qu’elles abritaient. La chapelle a perdu la moitié de sa hauteur en façade.

On peut tout de même y admirer aujourd’hui le jubé, les vitraux dont certains datent du XVe siècle, un splendide Christ en bronze, ce qu’il reste des 7 autels, ainsi que quelques uns des nombreux reliquaires d’origine.

gerbeviller056.jpg

gerbeviller051.jpg

gerbeviller052.jpg

gerbeviller053.jpg

 

autel.jpg

 

 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 12 février 2011

GRATIN DAUPHINOIS

Classé dans : CUISINE GOURMANDE — jcn54 @ 9:57

gratin3.jpg

INGRÉDIENTS : (6 pers.) 1,5 kg de pommes de terre, 100 g de beurre, 5 gousses d’ail, 3 dl de crème, 1l de lait, muscade, sel, poivre.

Épluchez les pommes de terre, lavez-les et émincez-les en rondelles assez fines (ne pas les passer sous l’eau après les avoir coupées, l’amidon s’éliminerait et le gratin manquerait de liaison).

Faites bouillir le lait avec l’ail, le sel, le poivre et la muscade.

Jetez les pommes de terre émincées dans ce lait assaisonné bouillant et laissez cuire une dizaine de minutes.

Mettez dans un plat à gratin beurré, versez la crème et le lait dessus et disposez le beurre en petites parcelles.

Mettez au four doux th.6 (180°C) pendant 45 min à 1h.

Bon appétit.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 12 février 2011

ON A FAIM !

Classé dans : OISEAUX — jcn54 @ 9:57

blog006.jpg

blog031.jpg

blog017.jpg

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 12 février 2011

CA S’EST PASSE UN 12 FEVRIER

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 9:56

Naissance de Abraham Lincoln, c’est en 1809.

12 février 1809 à Harding County (Kentucky, États-Unis) – 14 avril 1865 à Washington (États-Unis)

Abraham Lincoln, 16e premier Président des États-Unis, naît au Kentucky (États -Unis), dans une famille de bûcherons illettrés. Malgré les difficultés, il apprend à lire et satisfait son goût pour le droit.

Il devient à Springfield (Illinois) le modèle de l’avocat intègre et compatissant. Plutôt laid de visage mais doté d’une voix envoûtante, il s’exprime avec des mots compréhensibles de tous et un raisonnement d’une très haute tenue. Cela lui vaut d’être élu au Congrès fédéral de Washington où il s’oppose à la guerre injuste menée contre le Mexique en 1847. Désavoué par ses électeurs, il est battu aux élections suivantes.

Mais voilà que la publication en 1851-1852 du roman Uncle Tom’s Cabin (La Case de l’Oncle Tom) relance le débat sur l’esclavage. Pour l’élection présidentielle de 1860, le parti démocrate se divise entre les esclavagistes et les autres. Grâce à cette division, Lincoln, candidat du parti républicain, est élu le 6 novembre avec seulement 40% des voix, sur la promesse d’abolir partout l’esclavage.

La Caroline du Sud décide aussitôt de faire sécession. Elle est imitée par dix autres États qui veulent préserver l’esclavage et plus encore leur civilisation agraire et aristocratique que menace l’affairisme des industriels du Nord. Il s’ensuit une guerre de quatre ans («Civil War», «Guerre de Sécession» en français) ; de loin la plus meurtrière qu’aient eu à mener les États-Unis : 600.000 morts et des régions entières ravagées.

Abraham Lincoln mène la guerre contre le Sud avec détermination. Il est cependant assassiné le 14 avril 1865, quelques jours après la victoire de l’Union. L’action du président trouve un aboutissement posthume avec le vote du XIIIe amendement à la Constitution le 18 décembre 1865 qui abolit l’esclavage.

lincoln.jpg

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 12 février 2011

12/02/2011

Classé dans : PROVERBES, DICTONS, CITATIONS — jcn54 @ 9:48

PROVERBE :  » Qui diffame autrui révèle ses propres tares. « 

DICTONS  » Si février ne févrotte, mars marmotte. « 

 » Si le soleil luit à la Sainte-Eulalie, pommes et cidre à la folie. « 

CITATION :  » Les sacrifices sans espoir, sans récompense, sont le suprême effort de la vertu huamaine. « 

( Lanfrey )

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 12 février 2011

SAMEDI 12 FEVRIER 2011

Classé dans : EPHEMERIDE DU JOUR — jcn54 @ 9:44

43è jour de l’année, 322 jours restants, 6è semaine, aujourd’hui on fête les Eulalie.

Le soleil se lève à 08h04 et se couche à 18h05.

Lune croissante pleine à 56%.

 

 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake