Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 

FOIRE EXPO 2011 DE NANCY (SUITE) 30 mai, 2011

Classé dans : EVENEMENTS — jcn54 @ 7:31

Continuons, si vous le voulez bien, notre visite des espaces consacrés au Japon, pays invité d’honneur de la foire cette année.

Le Samouraï

Le terme de « samouraï » ou « samurai » renvoie à un individu, appartenant à la classe des guerriers, au service d’un seigneur auquel il a prêté allégeance.L’avènement des samouraïs est le résultat d’une longue gestation de l’histoire japonaise (du VIIIème siècle au XVIIèmesiècle). Le temps des samouraïs fut d’une durée plus modeste (du début du XVIIème siècle à 1878).

La vie du samouraï est entièrement tournée vers les arts de la guerre et sa relation envers son maître. Il devait dans ses actes obéir à un code moral très strict nommé « Bushidō » (la voie du guerrier – 武士道). Ce code est tourné vers la loyauté, l’honneur, le sens du devoir et du service, l’endurance et la persévérance. Si jamais un samouraï venait à perdre la face il pouvait retrouver son honneur au travers du seppuku (切腹) (suicide rituel).

my20041.jpg


my20086.jpg

Le bonsaï

Un bonsaï, ou bonzaï (prononciation française /bɔ̃zaj/, du japonais盆栽, bonsai, dérivé du chinois 盆栽, pénzāi, « planter, prendre soin de plantes dans un pot »), variation du penjing (chinois : 盆景, pinyin : pénjǐng, « paysage en pot ») est, dans la tradition chinoise, un arbre ou une plante avec un ou des rochers, et, selon la tradition japonaise, un arbre ou une plante dans un pot. Ce mot signifie littéralement une plante (généralement un arbreou un arbuste) cultivée sur un plateau ou dans un pot (盆 bon signifiant coupe ou plateau et 栽 sai, plante); dans la version chinoise, 景 jǐng signifie paysage. Cet arbre est miniaturisé par des techniques de taille particulières, et en ligaturant ses branches. On le rempote régulièrement afin de tailler ses racines internes ainsi que celles qui joignent la surface du pot (le nebari), afin d’en faire une œuvre d’art esthétiqueressemblant à l’arbre dans la nature. Le mot bonsai est prononcé [bon̩sai] en japonais. (Source Wikipédia)

my20011.jpg

my20095.jpg

Les mangas

Au-dela de la bande dessinée, le manga est devenu le symbole politique du rayonnement nippon et se décline en séries animées, jeux vidéos, peluches…

Le Japon est bel et bien en passe de devenir un modèle culturel influent à l’international. Le manga exporte avec lui l’image angèlique d’un archipel moderne et exotique, pacifique et écologiste.

Sa capacité à briser les tabous de la religion, sa manière frontale d’aborder la sexualité et le difficulté récurrente de ses personnages à concilier épanouïssement et intégration, en font la caisse de résonnance de ceux qui déplorent le modèle de société occidentale. Bientôt culture officielle enseignée dans les universités (…) le cool japan est devenu un mouvement artistique  complet que l’on peut sans mal rapprocher du rock’n roll américain des années 50.

my20082.jpg

my20083.jpg

Les estampes japonaises

L’Ukyio-e, l’art japonais de l’estampe, se développe pendant l’ère Edo (1603-1868). Il décline ensuite durant l’ère Meiji (1868-1912) au profit d’un art pictural occidentale.

L’estampe est une « image imprimée sur papier au moyen d’un planche gravée , en bois ou en métal, ou d’un support en pierre » (dictionnaire de l’Académie - 9ème édition)

my20090.jpg

my20092.jpg

Le rituel du Thé

Il semble que la cérémonie du thé au Japon ait d’abord été un dada des moines bouddhistes zen. Cette cérémonie appelée Chanoyu consistait à préparer le thé vert, produit alors à partir d’une poudre verte (matcha), laquelle était fort précieuse puisqu’elle servait également à des fins curatives. Les moines faisaient de ce moment particulier une sorte de rituel qui incitait au calme et à la méditation. Ce rite aboutit finalement à la cour de l’empereur où il fut raffiné à l’excès par un Maître du thé. La cérémonie atteignit dès lors des sommets de perfection et devint une tradition incontournable au cœur des coutumes japonaises.Selon un ordre prescrit et rigoureux, le Maître du thé doit procéder à la préparation de la pièce destinée à recevoir les hôtes. Il purifiera à l’aide de linges de soie le service qui contiendra le thé, chauffera l’eau à une température précise, versera l’eau sur la mixture et fera naître dans chaque bol, avec un fouet de bambou, une mousse délicate à la surface du thé et présentera une part égale du breuvage à chacun des invités avec respect et humilité. L’invité devra s’acquitter de sa tâche en buvant le thé avec humilité et respect à son tour et rendre le bol dans la même position qu’on lui aura remit. Il semble même que, selon certaines écoles, l’invité doive, à la dernière gorgée, incliner la tête vers l’arrière et exécuter une sorte de plainte gutturale pour manifester son appréciation de la dégustation. Souvent, à la fin de la cérémonie, le Maître du thé présente les instruments qu’il a utilisé pour préparer le rituel et indique, par la même l’occasion, le nom des artisans qui les ont fabriqués. La cérémonie du thé se déroule normalement dans une modeste maisonnette (cha-shitu) et elle peut se prolonger de 45 minutes jusqu’à plusieurs heures.

my20040.jpg 

 

11 Commentaires

  1.  
    chamade1000
    chamade1000 écrit:

    Bonjour Jean-Claude
    Un très bel article!
    C’est vrai que le Japon recèle tant de beauté! Merci pour tous ces renseignements!
    Le bonsaï ce petit arbre est tellement beau : j’aime beaucoup!
    Quant au thé j’ignorais toute cette tradition! Il est vrai que le thé vert est très bon pour la santé!
    Cet article me fait penser à l’opéra Madame Bovary (aussi très beau)
    Je te souhaite une bonne journée!
    Amicalement
    Francine

    Dernière publication sur Mes émotions : A cette enfant que j'étais °°°°°

  2.  
    binicaise
    binicaise écrit:

    Tu as réalisé un très bel article sur le Japon l’art du thé une vraie cérémonie et non un banal brevage servi à la va vite ….
    Bonne journée bises Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  3.  
    Béatrice
    Béatrice écrit:

    Bonjour JC
    Superbe ce costume de samouraï et les bonsais, je trouve cela magnifique…difficile » parcontre de les maitenir trés longtemps pour moi, c’est tout un art je pense
    et le rituel du thé, cela devait être un vrai spectacle lol ! merci pour cette découverte…
    bonne semaine à toi
    Bisous
    Béa

    Dernière publication sur Enfants du Monde en peinture : Jeu sur L'encre et L'image : super album à gagner

  4.  
    ALAIN
    ALAIN écrit:

    Ce que je préfère ce sont les bonsaïs, mais quelle patience !!!
    ARSENE GRISALI

  5.  
    dgidgi
    dgidgi écrit:

    bonjour Jean Claude article magnifique, j’aurai aimé cette exposition,
    l’art du thé, que beaucoup de savent pas faire
    merci à toi pour ce très bel article
    gros bisous et bonne semaine ** dgidgi

  6.  
    Monazimba
    Monazimba écrit:

    Coucou Jean Claude merci pour ce superbe reportage, je te souhaite une belle journée et une agréable semaine
    c’est vraiment l’été il fait déjà très chaud et beau ce matin
    Bisousss

  7.  
    Ramon
    Ramon écrit:

    Très bel article. Joli clin d’oeil vers le Japon!
    Amitiés Jean Claude,
    Bonne soirée.

  8.  
    Philippe D
    Philippe D écrit:

    Je n’aime pas les mangas mais j’aime le thé, les estampes et surtout les bonsaïs.
    Bonne soirée.

  9.  
    dom
    dom écrit:

    J’aime bien les estampes :
    Bon mardi.
    Bisoux chaleureux

  10.  
    kelly
    kelly écrit:

    c’est une superbe visite, j’adore les bonzais
    Hier fut une journée avec un ciel bien chargé, et comme une fois par semaine, il a plu quelques gouttes.
    je te souhaite un très bon mardi

  11.  
    lili
    lili écrit:

    le japon recèle de beauté j’aime bcp les Bonsaïs
    Mais jamais rèussis en garder un ,c’est dommage !!
    Bisous LILI

Commenter

 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake