Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 
  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2011

30/10/2011 30 octobre, 2011

Classé dans : PROVERBES, DICTONS, CITATIONS — jcn54 @ 5:41

PROVERBE :  » Gardez-vous de l’homme qui ne connaît qu’un livre. « 

DICTON :  » Quand octobre prend sa fin, dans la cuve est le raisin. « 

CITATION :  » Le pessimisme est d’humeur ; l’optimisme est de volonté. « 

( Émile Chartier dit Alain )

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2011

DIMANCHE 30 OCTOBRE 2011

Classé dans : EPHEMERIDE DU JOUR — jcn54 @ 5:37

303è jour de l’année, 62 jours restants, 43è semaine, aujourd’hui on fête les Bienvenue.

Le jour se lève à 07h33 et se couche à 17h34.

Lune croissante pleine à 25%.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2011

VESTIGES 29 octobre, 2011

Classé dans : JARDINS ET PARCS — jcn54 @ 9:08

Portique du XVIIIè siècle, parc de la Pépinière à Nancy (54)

sp22041.jpg

sp22042.jpg

 

 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2011

EPOUSTOUFLANT !

Classé dans : INSOLITE — jcn54 @ 9:07

Avez-vous déjà vu une rivière au-dessus d’une autre rivière ? 

riviere.jpg

Voici le pont pour rivière en Allemagne…Cette construction a duré six ans, a coûté 500 millions d’euros et mesure 918 mètres de long.Ce pont enjambe la rivière Elbe et réunit l’Allemagne de l’Est et l’Allemagne de l’Ouest. (Photo prise le jour de l’inauguration). 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2011

CROTTINS DE CHAVIGNOL PANES AU SON D’AVOINE

Classé dans : CUISINE GOURMANDE — jcn54 @ 9:06

crottinschavignol.jpg

INGRÉDIENTS: (6 pers.) 6 crottins de Chavignol, 6 c. à soupe de son d’avoine, 2 œufs,  60 g de beurre allégé, 3 tiges de persil, sel, poivre.

Lavez, séchez, effeuillez et hachez finement le persil.

Mettez les flocons d’avoine et le persil haché dans une assiette creuse.

Battez les œufs entiers dans une autre. Salez légèrement et poivrez-les.

Coupez les crottins de Chavignol en deux dans l’épaisseur.

Trempez-les dans l’oeuf battu puis dans le son d’avoine en les retournant pour qu’ils soient complètement recouverts.

Faites fondre 30 g de beurre allégé dans une poêle anti-adhésive.

Posez la moitié les crottins panés dedans et faites-les dorer.

Égouttez-les sur du papier absorbant.

Recommencez l’opération avec la deuxième moitié des crottins après avoir essuyé la poêle et faites fondre le reste de beurre.

Servez aussitôt avec une salade de mâche.

Bon appétit.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2011

CA S’EST PASSE UN 29 OCTOBRE

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 9:06

 Pilote en kiosque, c’est en 1959.

Le 29 octobre 1959 paraît le numéro 1 de l’hebdomadaire Pilote (« Pilote, quel journal »).

Le magazine est créé par François Clouteaux, né à Nantes en 1920, chrétien convaincu et ancien résistant. Les 300.000 exemplaires sont immédiatement vendus. Les lecteurs font connaissance avec de nouveaux héros dont un certain… Astérix.

pilote.jpg

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2011

29/10/2011

Classé dans : PROVERBES, DICTONS, CITATIONS — jcn54 @ 8:59

PROVERBE :  » Il reste à savoir si le mariage est un des sept sacrements ou un des sept péchés capitaux. « 

DICTON :  » Saint-Narcisse, de dix à six. « 

CITATION :  » On accueille volontiers des informations confidentielles mais on oublie d’en demander la source. « 

( Anonyme )

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2011

SAMEDI 29 OCTOBRE 2011

Classé dans : EPHEMERIDE DU JOUR — jcn54 @ 8:55

302è jour de l’année, 63 jours restants, 43è semaine, aujourd’hui on fête les Narcisse.

Le soleil se lève à 08h32 et se couche à 18h36.

Lune croissante pleine à 18%.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2011

JEAN-FRANCOIS MILLET 28 octobre, 2011

Classé dans : ART — jcn54 @ 8:22

Jean-François Millet est un peintre, pastelliste, graveur et dessinateur français né le 4 octobre 1814 à Gruchy, hameau de la commune de Gréville et mort le 20 janvier 1875 à Barbizon en Seine-et-Marne. 

A l’âge de 20 ans, Jean-François Millet est envoyé à Cherbourg par son père pour suivre des cours de peinture auprès de Paul Dumouchel et de Langlois de Chèvreville.  En 1837, Jean-François Millet étudie à l’école des Beaux-Arts de Paris, subventionné par Le conseil municipal de Cherbourg et le conseil général de la Manche. 

En 1848, Jean-François Millet expose Le vanneur qui est le premier tableau d’une longue série d’oeuvres sur le travail paysan: Les Botteleurs (1850), Des Glaneuses (1857), L’Angélus (1859), la Tondeuse de moutons (1861) et la Bergère (1864). Ces peintures le classent dans l’influence du courant réaliste. 

A la fin de sa vie, Jean-François Millet signe un travail annonciateur de l’impressionnisme, à travers des tableaux comme l’Église de Gréville, Le Prieuré de Vauville ou du Bateau de pêche, et même proche du cubisme, avec Le Rocher du Castel.

langelus.jpg

L’angèlus

lesglaneuses.jpg

Les glaneuses

boulangere.jpg

Boulangère


 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2011

BOEING

Classé dans : INVENTIONS — jcn54 @ 8:22

 Le 8 mars 1933, le Boeing 247 effectuait son premier vol de test. Il s’agissait du premier avion de ligne, que United Airlines n’allait pas tarder à acquérir pour ses vols intérieurs. Il était doté de trains d’atterrissage escamotables, d’un système de dégivrage des ailes et même d’un pilote automatique. On pouvait désormais traverser les Etats-Unis en une vingtaine d’heures.

boeing247.jpg

 Le Boeing 247, bimoteur entièrement métallique à ailes basses, allait fixer les caractéristiques de base des meilleurs avions de transport des 20 années suivantes. C’était un bon appareil, acheté par la United Airlines et d’autres transporteurs américains, mais sa cabine était trop petite, les passagers devant par ailleurs enjamber le longeron principal qui traversait l’allée centrale. Remplacé par le célèbre Douglas DC-3 sur les routes principales, le Boeing 247 a continué sa carrière jusque dans les années 1950, aux mains d’exploitants privés et chez les petits transporteurs aériens. On n’a construit que 75 de ces appareils.

En offrant une structure entièrement métallique à revêtement travaillant, des ailes basses cantilever et un train rétractable, avec deux moteurs montés en bataille (au bord d’attaque) et des hélices à pas variable, Boeing laissait loin derrière tous ses concurrents. Les célèbres Douglas DC-1 et DC-2 étaient des tentatives d’égaliser après-coup les normes techniques du Boeing 247. C’était le premier avion de transport à pouvoir monter à pleine charge sur un seul moteur, l’un des premiers doté de moteurs suralimentés, de volets compensateurs et d’une cabine climatisée.

 

12345...19
 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake