Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 

CA S’EST PASSE UN 10 DECEMBRE 10 décembre, 2011

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 6:56

Albert Camus Prix Nobel de littérature, c’est en 1957.

Né 44 ans plus tôt dans une famille pauvre de Mondovi (Algérie), Albert Camus se voit remettre le Prix Nobel de littérature à Stockholm le 10 décembre 1957, pour l’ensemble de son oeuvre, notamment deux romans : L’étranger et La peste, et un essai philosophique sur l’absurdité de la condition humaine : Le mythe de Sisyphe.

On est alors en pleine guerre d’Algérie. Pressé de questions par les journalistes, l’écrivain déclare : « En ce moment, on lance des bombes dans les tramways d’Alger. Ma mère peut se trouver dans un de ces tramways. Si c’est cela la justice, je préfère ma mère » (*). Ce cri du coeur sera ramassé par ses adversaires « progressistes »du quartier de Saint-Germain-des-Prés, notamment Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre, en une formule brutale : « S’il faut choisir entre la justice et ma mère, je choisis ma mère » (il eut été plus juste de préciser : « cette justice-là »).

acamus.jpg

 

2 Commentaires

  1.  
    Zaz
    Zaz écrit:

    Le Prix Nobel de littérature de 1957, je ne peux pas l’oublier car c’est l’année de ma naissance ! hi hi hi
    Petite anecdote à propos de Camus. Il arrive un jour, un peu en retard, à une conférence tenue par Sartre sur un de ses livres. Camus se tient tranquille au fond de la salle et écoute. A la fin de la conférence, il déclare : « Je ne savais pas qu’il y avait tout cela dans mon livre ! » La preuve que le lecteur voit dans un ouvrage des choses que son auteur n’avait pas conscience de mettre !

  2.  
    didier
    didier écrit:

    Super auteur
    L’étranger est un livre terrible!
    Bon week end Jean Claude

Commenter

 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake