Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 2 janvier 2012

JEAN-AUGUSTE-DOMINIQUE INGRES 2 janvier, 2012

Classé dans : ART — jcn54 @ 8:01

Jean-Auguste-Dominique Ingres est un peintre français néo-classique né le 29 août 1780 à Montauban et mort le 14 janvier 1867 à Paris.

Jean-Auguste-Dominique Ingres est formé à l’Académie de Toulouse dès l’age de 11 ans.

En 1796, il part pour Paris afin de poursuivre ses études sous la direction de David.

En 1806, Ingres découvre Raphaël et le Quattrocento à Rome, qui marqueront définitivement son style.

À sa mort, Ingres est enterré au cimetière du Père-Lachaise à Paris. Sa ville natale de Montauban a fait de son ancien atelier le musée Ingres.

JEAN-AUGUSTE-DOMINIQUE INGRES dans ART lacomtessedhaussonville

      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La comtesse d’Haussonville

                                                            princessedebroglie dans ART

                                                                      La princesse de Broglie

napoleonsursontrone

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Napoléon sur son trône

 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 2 janvier 2012

PHARMACOPEE : LES ENFANTS NERVEUX

Classé dans : TRUCS ET ASTUCES DE MEME — jcn54 @ 8:00

enfantsnerveux.jpg

Les petits enfants nerveux qui dormaient mal, Mémé leur faisait boire une tasse de tilleul avec du miel, mais elle pouvait aussi conserver les pelures de pommes qu’elle séchait au four ; ce qui donnait alors une tisane exquise, qui, bien sucrée, a sur les nerveux un effet calmant.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 2 janvier 2012

SOUPE A L’OIGNON

Classé dans : CUISINE GOURMANDE — jcn54 @ 7:59

SOUPE A L'OIGNON dans CUISINE GOURMANDE soupeoignon

INGRÉDIENTS : ( 4 Pers.) oignon (gros) : 6, pain de campagne rassis : 8 tranches, gruyère râpé : 150 g, graisse d’oie : 50 g, bouillon de volaille : 1.2 l, farine : 1 c. à soupe, sel, poivre.

 

Pelez les oignons et émincez-les finement.

Faites fondre la graisse d’oie dans une cocotte. Ajoutez les oignons et faites-les colorer doucement sans les roussir. Puis, saupoudrez-les de farine, salez et poivrez. Mélangez sur feu moyen pour faire cuire la farine.

Versez le bouillon et portez à ébullition, puis baissez le feu et laissez mijoter 30 à 35 min.

Disposez 2 tranches de pain dans le fond des assiettes de service. Versez la soupe et saupoudrez de fromage rapé.

Bon appétit.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 2 janvier 2012

CA S’EST PASSE UN 2 JANVIER

Classé dans : Non classé — jcn54 @ 7:55

Une médaille en sucre pour Delessert, c’est en 1812.

Le 2 janvier 1812, Napoléon 1er rend visite à Benjamin Delessert(39 ans), homme d’affaires avisé mais aussi philanthrope, dans sa fabrique de Passy où il produit du sucre à partir de betteraves.

Devant les ouvriers et son ministre de l’Intérieur Montalivet, l’empereur épingle sur le champ sa propre croix de la Légion d’honneur sur la poitrine de l’entrepreneur !

Benjamin Delessert recevra plus tard le titre de baron d’Empire. C’est que son procédé a un intérêt stratégique. Il offre à la France la possibilité de remplacer le sucre de canne, dont Napoléon ne veut plus à cause de la guerre contre l’Angleterre et du Blocus continental (interdiction de tout commerce avec les Anglais).

  Betterave et canne à sucre

Depuis des temps immémoriaux, les Européens s’approvisionnaient en sucre de canne auprès des planteurs orientaux puis des planteurs américains. Le sucre, prisé des familles bourgeoises, demeurait cher, voire luxueux…

Très tôt, on a cherché à le produire à partir de végétaux plus accessibles que la canne, à commencer par la betterave. Originaire du Moyen-Orient, celle-ci est cultivée depuis 2500 ans. Ses feuilles servent à l’alimentation du bétail et, de ses racines, on a longtemps extrait un miel végétal. Dès 1575, le grand agronome Olivier de Serres remarque sa forte teneur en sucre (jusqu’à 7%).

En 1747, un chimiste prussien, Andreas Sigismund Marggraf, réussit à en tirer du sucre cristallisé, à raison d’une once un quart de sucre pour une livre et demie de betterave. En 1786, à l’instigation du roi Frédéric II, un pharmacien d’origine huguenote, Charles-François Achard, construit la première sucrerie à betterave à Kürnen-sur-Oder, en Silésie. Elle traite 70 kilos de betterave par jour selon le procédé de Marggraf. Mais l’entreprise tourne court.

Quand Napoléon éprouve la nécessité de remplacer le sucre des Antilles, les scientifiques français lui déconseillent le sucre de betterave. Le célèbre Parmentier recommande le sucre de raisin. Mais l’empereur n’en offre pas moins cent mille arpents de terre à qui voudra cultiver la betterave. 32.000 hectares sont ensemencés dès 1811 !

Il subventionne par ailleurs les recherches des industriels à hauteur d’un million de francs. Il veut aller vite : un décret du 25 mars 1811 interdit purement et simplement le sucre de canne à partir du 11 janvier 1813. Son obstination est récompensée quand Benjamin Delessert réussit à industrialiser le procédé de Marggraf avec le concours d’un pharmacien de l’Académie des Sciences, Nicolas Deyeux.

Tirant parti de cette réussite, Napoléon 1er délivre 500 licences pour la fabrication du sucre de betterave. Ses encouragements ne sauveront pas l’Empire de la déconfiture mais auront des conséquences industrielles majeures. Soutenue par une intense recherche agronomique, la betterave ne tardera pas à concurrencer avec succès la canne à sucre. En moins d’un siècle, le prix courant du sucre sera divisé par… 200 (de 15 francs à 7 centimes le kilo).

CA S'EST PASSE UN 2 JANVIER delessert

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 2 janvier 2012

02/01/2012

Classé dans : PROVERBES, DICTONS, CITATIONS — jcn54 @ 7:50

PROVERBE :  » Un bon tiens vaut mieux que deux tu l’auras. « 

DICTONS :  » Le temps du deux janvier présage celui de septembre. « 

 » Saint-Clair porte quarantaine. « 

CITATION :  » Les aveugles entendent mieux que personne ; les sourds voient plus loin. « 

( Comte Joseph Arthur de Gobineau )

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 2 janvier 2012

LUNDI 2 JANVIER 2012

Classé dans : EPHEMERIDE DU JOUR — jcn54 @ 7:45

2è jour de l’année, 364 jours restants, 1ère semaine, aujoud’hui on fête les Basile le Grand ainsi que les Clair du Dauphiné et Wassili.

Le soleil se lève à 08h44 et se couche à 17h04.

Lune croissante pleine à 56%.

 

 

 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake