Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 17 mars 2012

CYGNES 17 mars, 2012

Classé dans : RENCONTRES AU HASARD DE NOS BALADES — jcn54 @ 8:00

Rencontre sur les bords de la Meurthe, par une après-midi ensoleillée, lors d’une balade…

CYGNES dans RENCONTRES AU HASARD DE NOS BALADES balade-meurthe-015

balade-meurthe-020 dans RENCONTRES AU HASARD DE NOS BALADES

balade-meurthe-029

 balade-meurthe-030

balade-meurthe-033

balade-meurthe-042

balade-meurthe-048

balade-meurthe-053

balade-meurthe-054

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 17 mars 2012

JOHN CARTER

Classé dans : CINEMA : Les films que nous avons moins aimés... — jcn54 @ 8:00

Les décors grandioses, les effets spéciaux superbes, la beauté sculpturale de Kynn Collins (Princesse DéjahThoris),  hèlas le reste ne suit pas  : longueurs dans le scénario, bande son pratiquement inexistante, à part les bruits fracassants des combats, très peu de musique… J’avoue avoir regardé plusieurs fois ma montre, et oui, je me suis ennuyé beaucoup durant ce film ! Heureusement j’ai une carte illimitée, pas trop de regrets…

JOHN CARTER dans CINEMA : Les films que nous avons moins aimés... johncarter-225x300

Synopsis : Le cinéaste oscarisé Andrew Stanton signe avec JOHN CARTER un grand film d’aventures qui se déroule sur la planète Barsoom (Mars), peuplée de tribus guerrières et d’extraordinaires créatures. Tiré du premier livre du « Cycle de Mars » d’Edgar Rice Burroughs, le film raconte le fascinant voyage de John Carter, qui se retrouve inexplicablement transporté sur Barsoom, au cœur d’une guerre mystérieuse entre les habitants de la planète. Parmi tous les êtres étranges qui peuplent cet univers, il fera la connaissance de Tars Tarkas et de la captivante princesse Dejah Thoris. Dans ce monde sur le point de disparaître, Carter va découvrir que la survie de Barsoom et de son peuple est entre ses mains…

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 17 mars 2012

PIQUILLOS FARCIS

Classé dans : CUISINE DU MONDE — jcn54 @ 7:59

PIQUILLOS FARCIS dans CUISINE DU MONDE piquillosfracis

INGRÉDIENTS : (4 Pers) 1 bocal de poivrons grillés, 2 boîtes de sardines à l’huile d’olive,  2 carrés frais Gervais, 1 échalote, 1 citron, 1 bouquet de basilic, 1 cuil. à soupe d’huile d’olive, sel, poivre.

Pelez et hachez l’échalote. Rincez le basilic.

Égouttez les sardines et écrasez-les à la fourchette. Ajoutez le Carré frais, un filet de jus de citron, salez légèrement et poivrez. Mélangez bien pour obtenir une préparation homogène.

Égouttez soigneusement les poivrons, épongez-les sur du papier absorbant. Garnissez-les de préparation à la sardine.

Répartissez les poivrons sur les assiettes, versez un filet d’huile d’olive, répartissez des feuilles de basilic et servez avec des tranches de pain grillé.

Bon appétit.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 17 mars 2012

CA S’EST PASSE UN 17 MARS

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 7:54

 La « fée verte » prohibée, c’est en 1915.

Le 17 mars 1915, au début de la Première Guerre mondiale, le gouvernement français interdit la production et la consommation des liqueurs anisées.

  La «fée verte»

Ces liqueurs sont nées dans le Val-de-Travers, dans le canton suisse de Neuchâtel, où une habitante, la mère Henriod, a mis au point au XVIIIe siècle un élixir d’absinthe à des fins thérapeutiques.

L’élixir est diffusé dans le canton par le docteur Ordinaire. En 1797, le major Dubied en achète la formule et ouvre une première fabrique à Couvet (Suisse), avec son gendre, Henri-Louis Pernod. En 1805, ce dernier monte sa propre distillerie de l’autre côté de la frontière, à Pontarlier, dans le département français du Doubs, au coeur des montagnes du Jura, à l’enseigne «Pernod et fils».

En 1830, lors de la conquête de l’Algérie, on conseille aux soldats français de rajouter à leur eau de boisson quelques gouttes de liqueur d’absinthe afin de l’assainir et d’apaiser leurs dérangements digestifs. Les soldats y prennent goût et, de retour en France, continuent à consommer cette boisson aux vertus thérapeutiques.

La boisson inspire aussi les artistes et les poètes comme Degas, Toulouse-Lautrec, Baudelaire, Verlaine ou encore Oscar Wilde. Ce dernier lui aurait donné son surnom de «fée verte».

Mais l’absinthe possède une substance toxique, la thuyone, qui attaque le système nerveux des consommateurs abusifs.

Aussi la boisson devient-elle à la fin du XIXe siècle synonyme de la dégradation de la condition ouvrière. Émile Zola la stigmatise dans un roman intitulé L’Assommoir (1877). Ses effets s’avèrent désastreux dans les tranchées de la Grande Guerre, d’où son interdiction par le gouvernement français (la Suisse l’avait interdite dès 1908).

Mais en 1920, sous la pression des distillateurs, les alcools anisés sont à nouveau autorisés en France. En 1932, un jeune Marseillais du nom de Paul Ricard commercialise une variante de l’anis de Pontarlier sous le nom de «pastis» (d’après un mot provençal qui signifie mélange ou confusion). Consommé avec modération et noyé dans beaucoup d’eau fraîche, le pastis a acquis ses quartiers de noblesse grâce à l’écrivain Marcel Pagnol et contribue aujourd’hui à la joie de vivre des Marseillais.

NB : le 1er mars 2005, la Suisse a levé l’interdit de 1908 sur la fabrication et la commercialisation de l’absinthe en limitant toutefois le taux de thuyone à 35mg/litre. Dans le Val-de-Travers si bien nommé, la «fée verte» n’a jamais cessé d’être fabriquée dans la clandestinité.

L’absinthe a été mise au point par la mère Henriod dans le Val-de-Travers (Suisse) et diffusée en France par Henri-Louis Pernod. Surnommée « fée verte » par Oscar Wilde, elle attaque le système nerveux à cause d’une substance toxique, la thuyone

CA S'EST PASSE UN 17 MARS dans JOUR ANNIVERSAIRE absinthe1

( L’absinthe, par Edgard Degas)

 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 17 mars 2012

17/03/2012

Classé dans : PROVERBES, DICTONS, CITATIONS — jcn54 @ 7:45

PROVERBE :  » À qui sait comprendre, peu de mots suffisent. « 

DICTON :  » Sème tes pois à la Saint-Patrice, tu en auras tout ton caprice.

CITATION :  » L’amour est cette merveilleuse chance qu’un être vous aime encore quand vous ne pouvez plus vous aimer vous-même. « 

( Jean Guéhenno )

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 17 mars 2012

SAMEDI 17 MARS 2012

Classé dans : EPHEMERIDE DU JOUR — jcn54 @ 7:41

77è jour de l’année, 289 jours restants, 11è semaine, aujourd’hui on fête les Patrice ainsi que les Patricia et Patrick.

Le soleil se lève à 06h43 et se couche à 18h44.

Lune décroissante pleine à 38%.

 

 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake