Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 21 mars 2012

VEILLEE 21 mars, 2012

Classé dans : Non classé — jcn54 @ 8:13

Devant le collège-lycée Ozar-Hatorah, des dizaines de bougies ont été allumées dès lundi et des bouquets de fleurs déposés contre le mur d’enceinte.

VEILLEE veillee

La veillée des corps des victimes, Jonathan Sandler, 30 ans, professeur de religion, de ses deux fils Gabriel et Arieh, 4 et 5 ans, et de la petite Myriam Monsonego, 7 ans, la fille du directeur de l’école, entamée lundi soir dans l’établissement, se poursuit mardi. « Les hommes récitent des psaumes, les femmes prient », a raconté une dame. « On ne laisse jamais un corps seul, il faut qu’il y ait toujours une présence, qu’on les accompagne jusqu’à la fin pour qu’ils reposent en paix. » Les corps des victimes doivent arriver en Israël dans la nuit de mardi à mercredi, et les funérailles sont prévues mercredi à 9h au cimetière de Guivat Shaoul à Jérusalem.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 21 mars 2012

SUCRE OU GRAS : QU’EST-CE QUI FAIT LE PLUS GROSSIR ? (1)

Classé dans : BIEN ETRE — jcn54 @ 3:53

Tour à tour, nous accusons le gras et le sucre d’être responsables de la progression de la prise de poids et de l’obésité. Il faut dire que notre consommation de matières grasses a fortement augmenté au cours des dernières décennies, tout comme celle de sucre… Que faut-il savoir à propos du sucre et des acides gras ? Quel est le pire des deux en matière de prise de poids ?

SUCRE OU GRAS : QU'EST-CE QUI FAIT LE PLUS GROSSIR ? (1) dans BIEN ETRE sucreougras

Le gras est plus calorique que le sucre.

La première chose à savoir est que les lipides (matières grasses ou acides gras) apportent plus de calories que les glucides. Ainsi, pour chaque gramme de sucre consommé, on apporte à notre organisme 4 calories, tandis qu’un gramme de lipides apporte 9 calories.

Le gras est donc plus de deux fois plus calorique que le sucre.

C’est ainsi que dans l’équilibre alimentaire, les quantités de lipides recommandées sont moindres par rapport aux glucides (sucres) et aux protéines.

Ainsi, les apports nutritionnels conseillés en lipides sont de 30 à 35% des calories totales ingérées, de 50 à 55% pour les glucides (première source d’énergie) et de 9 à 12% pour les protéines.

À titre indicatif, sachez que la 3e catégorie de nutriments que sont les protéines, apporte comme le sucre 4 calories par gramme.

Or notre mode alimentaire a fortement dérivé et ces proportions ne sont plus respectées expliquant la progression du surpoids.

Le problème que l’on rencontre actuellement vient essentiellement du sucre et des matières grasses cachées, résultat de l’industrialisation de notre alimentation. Autrefois, lorsque l’on cuisinait soi-même avec des aliments de base, on savait précisément doser les quantités de sucre et de matières grasses ajoutées. Aujourd’hui, ces ingrédients sont cachés dans les produits tout prêts et difficiles à identifier même en lisant la composition sur les étiquettes
 
Méfiez-vous du gras caché

Certaines matières grasses donnent du goût, voire du moelleux ou inversement du croustillant. C’est ainsi que les industriels en ajoutent dans la plupart de leurs préparations, voire parfois en abusent.

Pour ne pas être victime d’excès de gras, la première consigne est de limiter les plats cuisinés et les produits industriels transformés, qui vous incitent à consommer à votre insu un surplus de matières grasses.

Mais le gras se cache dans la plupart des produits courants sans qu’on le soupçonne : à commencer par les viandes, les fromages (le pourcentage de matières grasses de certains fromages est calculé à partir du poids sec, ce qui porte à confusion), les poissons, les fruits de mer, les sardines à l’huile, les biscuits sucrés et les gâteaux, les biscuits salés, le pain de mie, les pâtes à tarte, à pizza…

Sachez par ailleurs qu’il existe 3 types d’acides gras, les acides gras mono-insaturés, les acides gras polyinsaturés (dont font partie les oméga-3 et les oméga-6), et les acides gras saturés. Ces derniers ne sont pas bénéfiques à la santé et sont donc à limiter : ce sont globalement les graisses d’origine animale (viandes rouges, charcuteries, produits laitiers…). Et méfiez-vous des sauces et vinaigrettes ! Même en petites quantités, ce sont de véritables concentrés de matières grasses !

(Source : e-sante)

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 21 mars 2012

COMME UN CHEF

Classé dans : CINEMA : les films que nous avons aimés... — jcn54 @ 3:52

Nous avons aimé cette petite comédie sympathique. Dans ce film Mickael Young est tout à fait différent des rôles qu’il incarne habituellement, beaucoup moins extravagant, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Il forme avec Jean Réno un duo tout à fait efficace et plaisant. En bref, nous avons passé un bon moment…

COMME UN CHEF dans CINEMA : les films que nous avons aimés... commeunchef

Synopsis : Jacky Bonnot, 32 ans, amateur de grande cuisine, au talent certain, rêve de succès et de grand restaurant. La situation financière de son couple le contraint cependant d’accepter des petits boulots de cuistot qu’il n’arrive pas à conserver. Jusqu’au jour où il croise le chemin d’Alexandre Lagarde, grand chef étoilé dont la situation confortable est mise en danger par le groupe financier propriétaire de ses restaurants…

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 21 mars 2012

OURS AU NATUREL

Classé dans : INSOLITE — jcn54 @ 3:50

Dressés sur leurs pattes de derrière au milieu des hautes herbes, cette maman ourse et ses deux oursons ont tout l’air de chercher quelque chose.

OURS AU NATUREL dans INSOLITE ours

Et comme il ne s’agit sûrement pas d’un saumon, vu l’endroit, le photographe pourrait légitimement s’inquiéter. Sauf que ce cliché a été pris dans le Parc national de Katmai, en Alaska, un paradis pour ours bruns, mais aussi le seul endroit au monde où l’homme leur a permis de rester sauvages tout en leur apprenant à ne pas se montrer inutilement agressifs. Un long travail mené par les rangers, tant auprès des ours que des visiteurs, afin que chacune des deux parties puisse profiter du gigantesque territoire sans trop s’approcher de l’autre. Le résultat, fabuleux, est sous nos yeux.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 21 mars 2012

FONDUE DE CHOCOLAT AUX FRUITS

Classé dans : CUISINE GOURMANDE — jcn54 @ 3:49

FONDUE DE CHOCOLAT AUX FRUITS dans CUISINE GOURMANDE fonduechocofruits

INGRÉDIENTS : (4 Pers.) 300 g de chocolat noir à 70 % de cacao, 20 cl de crème liquide, 500 g de fraises, 2 oranges, 4-5 écorces d’orange confites, 1 pain brioché, 1 brin de lavande séchée.

Faites macérer 1 h la lavande effeuillée dans la crème liquide.

Mettez le chocolat cassé en morceaux dans une casserole au bain-marie. Laissez-le fondre doucement puis, lissez-le à la spatule. Ajoutez la crème filtrée et 5 cuil. à soupe d’eau tiède. Mélangez et laissez réduire 5 min sur feu moyen.

Servez le chocolat chaud dans une coupe, accompagné de cubes de pain brioché, de fraises coupées en morceaux, d’écorces et de quartiers d’oranges.

Bonne dégustation. 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 21 mars 2012

CA S’EST PASSE UN 21 MARS

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 3:47

Paul Reynaud à la tête du gouvernement français, c’est en 1940.

Le 21 mars 1940, dans l’émotion suscitée par l’armistice entre les Finlandais et les Soviétiques, dix jours plus tôt, Paul Reynaud remplace Édouard Daladier, l’homme des accords de Munich, à la présidence du Conseil (le gouvernement français).

 
Le prophète dans le désert

Cet homme politique de la IIIe République, élu député du Bloc national en 1919, témoigne d’une rare clairvoyance dans les années 1930, tandis que monte le péril nazi.

Prophétique mais isolé, il réclame en vain en 1934 une dévaluation du franc pour remédier à la crise économique. Au lieu de cela, Pierre Laval prendra des mesures de rigueur déflationnistes qui vont précipiter l’effondrement de l’économie.

Il se range aussi à l’argumentation du colonel de Gaulle sur la création, dans l’armée, de divisions blindées. Entêté dans sa volonté de résister à tout prix à Hitler, comme Churchill en Grande-Bretagne, il devient garde des sceaux dans le ministère Daladier en mars 1938 puis ministre des Finances en novembre 1938.

Malgré la majorité de gauche issue du Front populaire, il mène alors, dans l’urgence, à coup de décrets-lois, une vigoureuse «politique de sacrifices» qui ne cache pas son nom, pour mettre le pays en état de combattre : suspension de la semaine de 40 heures, dévaluation du franc… Mais ses efforts arrivent trop tard.

Un chef indécis

Accédant à la tête du gouvernement, Paul Reynaud relance de concert avec Churchill, Premier Lord de l’Amirauté britannique, une opération aéronavale contre le port norvégien de Narvik, en vue de «couper la route du fer» aux Allemands.

Suite à l’invasion allemande du 10 mai 1940, il appelle dans son gouvernement Charles de Gaulle. Il lance aussi à l’adresse de l’opinion quelques sentences malheureuses («Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts»).

Le 18 mai, il remplace le général Gamelin par le général Weygand à la tête des armées et appelle dans son gouvernement le vieux maréchal Pétain, auréolé de son prestige acquis à Verdun. Mauvaises pioches…

Paul Reynaud resserre l’alliance avec l’Angleterre de Churchill. Quand se précise la défaite, c’est une fois de plus en vain qu’il tente de convaincre les autres ministres de poursuivre la lutte outre-mer. Les partisans de l’armistice et du renoncement font bloc autour de Pétain.

Le 16 juin, Paul Reynaud démissionne par lassitude, sans doute aussi sous la pression de sa maîtresse, soucieuse de tranquillité. Mal inspiré cette fois, suggère au président Albert Lebrun d’appeler le maréchal Pétain à sa place.

Notons que son dernier acte de chef du gouvernement sera la création d’une caisse d’allocations familiales destinée à redresser la natalité française, sur le conseil du démographe Alfred Sauvy.

Arrêté en septembre 1940, Paul Reynaud sera déféré devant le tribunal de Riom, chargé par Pétain de juger les «responsables de la défaite» mais aucun magistrat ne voudra le condamner.

CA S'EST PASSE UN 21 MARS dans JOUR ANNIVERSAIRE paulreynaud

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 21 mars 2012

21/03/2012

Classé dans : PROVERBES, DICTONS, CITATIONS — jcn54 @ 3:38

PROVERBE :  » Quand un chien se noie, chacun lui offre à boire. « 

DICTON :  » Veux-tu oignons, seigle, petits pois ? Sème-les vers la Saint-Benoît. « 

CITATION :  » La conscience ? Elle n’empêche jamais de commettre un pêché. Elle empêche seulement d’en jouir en paix. « 

( Théodore Dreiser )

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 21 mars 2012

MERCREDI 21 MARS 2012

Classé dans : EPHEMERIDE DU JOUR — jcn54 @ 3:32

81è jour de l’année, 285 jours restants, 12è semaine, aujourd’hui on fête les Clémence ainsi que les Benoît.

Le jour se lève à 06h35 et se couche à 18h50.

Lune décroissante pleine à 7%.

 

 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake