Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 11 décembre 2012

NOEL EN ALLEMAGNE 11 décembre, 2012

Classé dans : NOEL — jcn54 @ 8:19

NOEL EN ALLEMAGNE dans NOEL allemagne

La célébration de Noël en Allemagne associe deux traditions, celle des Germains et celle du christianisme, qui se retrouvent dans le mot employé pour désigner Noël : « Weihnachten » (littéralement « les nuits consacrées »). Le mot est un pluriel, car jadis, avant la christianisation, toutes les nuits d’hiver étaient célébrées comme des nuits saintes par les Germains.
 L’origine la plus ancienne de Noël remonte, en effet, à cette tradition païenne. Lors du solstice d’hiver, une fête se tenait en l’honneur du Dieu Soleil auquel on sacrifiait ses animaux favoris, le cheval et le sanglier. « Die Weihnacht » (« la nuit consacrée ») était la nuit dévolue à Wotan, dieu de la guerre et de la foudre, qui prenait à cette occasion le titre de Sol invictus.

La seconde origine est celle de « Die Christnacht » (« la nuit du Christ »). Elle s’établit en 354 de notre ère, lorsque le 25 décembre fut choisi officiellement pour fêter la naissance du Christ. Souscrivant au principe selon lequel les fêtes païennes devaient être progressivement assimilées aux fêtes chrétiennes, l’Eglise accepta certains compromis. Dès lors, la Christnacht des chrétiens se superposa à la Weihnacht germanique : on emploie communément de nos jours l’expression de « Heiliger Abend » (« sainte nuit ») pour désigner le soir du 24 décembre.

Noël est avant tout une fête de famille, et elle ne le serait pas complètement si elle n’était l’occasion de se rassembler autour de la table. Le 24 décembre, les magasins sont fermés l’après-midi conformément à la loi, et l’on en profite pour mettre la dernière main au repas du réveillon, avant que la famille ne se réunisse. Le son d’une clochette est parfois l’artifice utilisé par les parents pour annoncer le passage du Père Noël, et chacun pénètre, derrière les plus jeunes, dans la pièce réservée aux cadeaux. La fin de soirée est consacrée au repas.

C’est aussi l’époque où l’on commence la confection des premiers gâteaux de Noël (les « Weihnachtsplätzchen »), auxquels on donne parfois la forme des animaux sacrifiés par les ancêtres germains. Ces pâtisseries figuratives (« Gebildbrote »), dont la recette varie considérablement d’une région à l’autre, représentent aussi souvent des astres, héritage de croyances relatives à la fécondité ou à une magie divinatoire. Aujourd’hui, elles adoptent aussi parfois des formes plus modernes (locomotives, Mickeys, sportifs…).

allemagne1 dans NOEL

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 11 décembre 2012

COURAGEUX !

Classé dans : INSOLITE — jcn54 @ 8:18

Deux coureurs courageux au départ du traditionnel Santa Speedo Run de Boston (USA), course de Pères Noëls en maillots de bain à but caritatif.

COURAGEUX ! dans INSOLITE sportifs

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 11 décembre 2012

BUCHE ROULEE CHOCO-COCO

Classé dans : CUISINE GOURMANDE,NOEL — jcn54 @ 8:17

BUCHE ROULEE CHOCO-COCO dans CUISINE GOURMANDE buche

INGRÉDIENTS : (4 Pers.) 4 œufs, 130 g de sucre, 60 g de farine, 40 g de maïzena, 50 g de noix de coco râpée, 200 g de chocolat, 10 cl de crème liquide, 50 g de beurre, 1 pincée de sel.

Préchauffez le four th 7 (210°). Tamisez la farine et la maïzena. Séparez les blancs des jaunes d’œufs. Fouettez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez la farine, la maïzena et 40 grammes de noix de coco râpée en mélangeant délicatement avec une spatule.

Montez les blancs en neige très ferme avec le sel et incorporez-les délicatement à la préparation. Beurrez une feuille de papier sulfurisé et posez-la sur la plaque du four. Versez la pâte sur le papier sulfurisé et étalez-la avec la spatule. Enfournez et faites cuire 8 minutes. Sortez le biscuit du four et posez-le sur un linge. Roulez le biscuit à l’intérieur du linge, sans trop serrer et laissez refroidir.

Pendant ce temps, râpez le chocolat  dans un saladier. Portez la crème liquide à ébullition et versez-la sur le chocolat. Fouettez jusqu’à obtention d’une crème lisse. Ajoutez le beurre. Mélangez bien.

Déroulez le biscuit. Versez les deux tiers de la préparation au chocolat sur toute la surface du biscuit et enroulez-le à nouveau. Posez-la bûche dans un plat et recouvrez-la du reste de chocolat en lissant bien avec une spatule.

Saupoudrez du reste de noix de coco râpée et placez au frais jusqu’au moment de servir.

Bonne dégustation.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 11 décembre 2012

CA S’EST PASSE UN 11 DECEMBRE

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 8:15

CA S'EST PASSE UN 11 DECEMBRE dans JOUR ANNIVERSAIRE zwingli

Zwingli, un Suisse rival de Luther, c’est en 1518.

Le 11 décembre 1518, le chapitre de Zurich élit le prédicateur Ulrich Zwingli (34 ans) à la cure de la cathédrale. C’est le début d’une réforme religieuse originale, concurrente de celle de Luther.
Humaniste et réformé

 Jeune humaniste passionné de lettres grecques et latines, familier du philosophe Érasme, Zwingli a d’abord été curé de Glaris puis aumônier des soldats suisses, ce qui lui a valu d’assister à la bataille de Marignan.

Élu à Zurich, il dénonce les abus de l’Église romaine et revendique une religion très épurée avec une structure démocratique, voire pas de structure du tout comme aux premiers temps du christianisme.

Dans ses ouvrages (De la Justice divine…), le prédicateur développe une théologie fondée sur la gratuité de la Grâce : Dieu pardonne à qui il veut.

Ses thèses sont dans l’ensemble proches de Luther, son contemporain, mais il ne tarde pas à s’opposer à celui-ci à propos du sacrement de l’Eucharistie (la communion dans le corps du Christ par l’absorption d’une hostie consacrée). Lui-même ne veut voir dans l’hostie qu’un symbole et non le corps du Christ réellement présent.

À la suite des prédications de Zwingli, les habitants de Zurich expurgent leurs églises de toute décoration. Ils ôtent les représentations des saints et de la Vierge. En 1525, ils abolissent même la messe. Dans six des treize cantons suisses, les habitants votent leur ralliement à la Réforme.

Les cantons ruraux, restés catholiques, font bientôt appel à l’Autriche et attaquent Zurich. C’est ainsi que le 11 octobre 1531, Zwingli trouve la mort à la tête de ses concitoyens à la bataille de Kappel.

Malgré leur défaite, les cantons de Berne, Bâle, Zurich et Schaffhouse restent fidèles à la Réforme… cependant qu’à Genève monte bientôt l’étoile d’un autre réformateur, Jean Calvin.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 11 décembre 2012

11/12/2012

Classé dans : PROVERBES, DICTONS, CITATIONS — jcn54 @ 8:09

PROVERBE :  » Oeil pour oeil, dent pour dent. « 

DICTON : Tel temps à la Saint-Daniel, même temps à Noël. « 

CITATION :  » Quelqu’un disait que la providence était le nom de baptême du hasard : quelque dévot dira que le hasard est un sobriquet de la providence. « 

( Sébastien Roch Nicolas de Chamfort )

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 11 décembre 2012

MARDI 11 DECEMBRE 2012

Classé dans : EPHEMERIDE DU JOUR — jcn54 @ 8:04

346è jour de l’année, 20 jours restants, 50è semaine, aujourd’hui on fête les Daniel le Stylite ainsi que les Danièle, Danitza et Dany.

Le soleil se lève à 08h34 et se couche à 16h53.

Lune décroissante pleine à 19%.

 

 

 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake

TESTING