Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 

LUNDI 30 MARS 2015 30 mars, 2015

Classé dans : EPHEMERIDE DU JOUR — jcn54 @ 6:36

89e jour de l’année, 276 jours restants, 14e semaine. Nous fêtons les Аmédéе de Savoie.

Le soleil se lève à 07h33 et se couche à 20h17.

Lune croissante, pleine à 68%.

 

 

L’HORLOGE ASTRONOMIQUE DE LA CATHEDRALE DE STRASBOURG (67) 29 mars, 2015

Classé dans : RENCONTRES AU HASARD DE NOS BALADES — jcn54 @ 16:17

Image de prévisualisation YouTube 

 L’histoire de l’Horloge

L’horloge jouit d’une réputation universelle et elle est un des centres d’attraction de la Cathédrale. Tous les ans, plus de 3 millions de visiteurs viennent la contempler !
Une première horloge, appelée « des trois rois » était placée en 1354 en face de l’actuelle. Elle avait une douzaine de mètres de haut et comportait une statue de la Vierge devant laquelle les rois mages venaient s’incliner toutes les heures au son d’un carillon. Un coq battait déjà des ailes et chantait. Il est encore visible au palais Rohan, au Musée des arts décoratifs dans la salle des horloges et son mécanisme est apparent. Elle cessa de fonctionner vers le début du 16ème siècle.
Une deuxième horloge fut mise en chantier en 1547. De fait, elle ne fut réalisée qu’en 1571 à l’emplacement actuel. Il faut citer les mathématiciens Conrad Dasypodius et David Volkenstein, les horlogers Josias et Isaac Habrecht, le peintre Tobias Stimmer. Le buffet et l’essentiel des décorations sont ceux que nous pouvons encore admirer aujourd’hui. Elle donnait des indications astronomiques et temporelles. Des éléments, en particulier d’admirables personnages animés, sont également visibles au Musée du palais Rohan où ils sont exposés avec le coq de la première horloge. Les rouages en fer forgé finirent par être usés et cette deuxième horloge cessa définitivement de fonctionner en 1788.
La troisième – l’actuelle ! – horloge est logée dans le buffet de style Renaissance du 16ème siècle. Mais son mécanisme a été entièrement créé par un génial ingénieur strasbourgeois : Jean-Baptiste Schwilgué. Autodidacte, il acquit toutes les connaissances indispensables et le savoir-faire pour les mettre en pratique : calculs, astronomie mais aussi réalisation de machines pour confectionner les rouages d’horlogerie. C’est l’œuvre d’une vie entière. A 61 ans, on lui confia la rénovation de l’horloge, mais il était prêt pour l’ouvrage. Le travail dura de 1838 à 1842. L’horloge indique l’heure, le calendrier civil et ecclésiastique et des indications astronomiques. Elle a, par exemple, indiqué clairement une éclipse de lune le 28 mars 2006.
L’horloge est entretenue par le Conseil de Fabrique de la Cathédrale, présidé par l’archevêque de Strasbourg, qui a constitué un comité scientifique de surveillance, et qui rémunère un horloger pour la tenir en état … et la remonter une fois par semaine, tous les lundis.

La Légende

Il n’est pas étonnant qu’une cathédrale comme celle de Strasbourg attire au fil des siècles des récits légendaires : le lac souterrain dans les fondations où flottent des barques, le puits où les enfants attendent de naître … et les yeux crevés de l’horloger pour l’empêcher de créer une merveille semblable à celle de Strasbourg et sa vengeance qui le poussera, sous prétexte d’un ultime ajustement, à détruire la plus grande partie de son œuvre. Rassurons les enfants : Dasypodius n’a jamais souffert de violence et son horloge s’arrêta par l’usure du temps. « Souhaitons que l’horloge actuelle ne souffre jamais de la violence ou de la bêtise des hommes, car ses rouages taillés dans une stupéfiante précision ne donnent à l’heure actuelle aucun signe de fatigue. »

horlo

Vue générale.

horlo4

Coq-automate de la première horloge (vers 1350)

horlo1

Tableau des éclipses de soleil et de lune.

horlo2

Le temps apparent.

horlo3

Un détail du comput ecclésiastique.

horlo5

Cadran Planétaire.
Montre les sept planètes visibles.

horlo6

Cadran de l’heure moyenne locale et de l’heure officielle, ainsi que le carrousel des jours de la semaine.

horlo7

                                      Angelot qui frappe les premiers coups des quarts d’heure.

horlo8

Angelot qui retourne son sablier à chaque heure.

horlo9

 La mort sonne l’heure. Les quatre âges de la vie (enfant, adolescent, adulte et vieillard) sonnent les quarts.

horlo10

Le Christ devant lequel défilent à midi les douze apôtres. 

horlo11

Le Coq. Il chante trois fois durant le défilé des apôtres.

horlo12

Lion présentant le heaume des armoiries de Strasbourg. Au fond, portrait de Jean-Baptiste Schwilgué.

horlo13

Lion présentant l’écu des armoiries de Strasbourg.

horlo14

Apollon qui désigne de sa flèche le jour courant.

horlo15

Diane fait pendant à Apollon.

horlo16

Le carrousel des jours de la semaine.

horlo17

Angelot tenant une tête de mort.

 

 

DIVERSION

Classé dans : CINEMA : Les films que nous avons moins aimés... — jcn54 @ 7:56

Image de prévisualisation YouTube

Où est passé le Will Smith de ses débuts ? Il joue le rôle sans plus, il ne m’a absolument pas convaincu… Scénario sans surprise, bref un film moyen…

diversion

Synopsis : La relation entre un arnaqueur professionnel et une apprentie criminelle vient perturber les affaires de chacun, quand ils se recroisent quelques années après leur première rencontre.

 

 

LE COUCHER DU SOLEIL A TRAVERS UNE ARCHE

Classé dans : INSOLITE — jcn54 @ 7:55

soleil3

Le coucher de soleil à travers l’arche de la plage Pfeiffer Beach à Big Sur (côte californienne)

 

 

CA S’EST PASSE UN 29 MARS

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 7:55

 

ayme

Naissance de Marcel Aymé, c’est en 1929.

29 mars 1902 à Joigny – 14 octobre 1967 à Paris

L’écrivain Marcel Aymé fut un observateur à la fois cruel et tendre de la France de l’entre-deux-guerres comme des années noires de l’Occupation et de l’après-guerre.

Il a reçu le prix Renaudot dès 1929 pour son roman La Table-aux-Crevés et le prix Chantecler en 1939 pour ses Contes du chat perché, avec Delphine et Marinette pour héroïnes.

Dans La jument verte (1933) ou encore La Vouivre (1943), il a réinventé la France rurale en cultivant le mariage du réalisme et du fantastique, avec une langue pleine de verve et de bons mots.

Les ambiguïtés de l’Occupation et de la Libération ressortent de son recueil de nouvelles Le vin de Paris (1947), dont la plus connue est Traversée de Paris, adaptée au cinéma par Claude Autant-Lara, ainsi que d’Uranus (1948), un roman également adapté au cinéma. Au théâtre, il a créé Clérambard (1950).

 

 

29/03/2015

Classé dans : PROVERBES, DICTONS, CITATIONS — jcn54 @ 7:55

PROVERBE : « Il est plus commodе dе fаirе sοn dеvοir que de le connaître. »

DICTON : « De mars lа vеrdurе, mаuvаise augure. »

CITATION : « L’histoire, comme une idiote, mécaniquemеnt sе réрètе. »

( Paul Morand )

 

 

DIMANCHE 29 MARS 2015

Classé dans : EPHEMERIDE DU JOUR — jcn54 @ 7:55

88e jour de l’année, 277 jours restants, 13e semaine. Nous fêtons les Gwladys.

Le soleil se lève à 07h35 et se couche à 20h16.

Lune croissante, pleine à 62%.

 

 

LAC D’ALFELD (VOSGES) 28 mars, 2015

Classé dans : RENCONTRES AU HASARD DE NOS BALADES — jcn54 @ 7:54

Perché derrière une moraine impressionnante, le lac d’Alfeld est le résultat du travail de l’érosion glaciaire, il surplombe fièrement la vallée de la Doller. Ensuite ce sont les hommes qui ont parachevé le site.
Les Allemands, d’abord en 1883, dressent une digue de 30 mètres pour remonter le niveau. Elle fut inaugurée en 1888 et salué comme une prouesse technique.
Cette réserve d’eau, profonde de plus de 20 m., sert à alimenter les rivières en cas de pénurie dans la vallée.
Ce lac est lieu de rencontre pour les pêcheurs et les personnes souhaitant s’oxygéner l’esprit.
Un sentier le contourne à partir de la digue et on peut ensuite grimper jusqu’au chalet du Wasserfall qui surplombe la cascade.

alfeld1

alfeld

 

 

COMMENT LE FILM JAMES BOND EST FILME

Classé dans : INSOLITE — jcn54 @ 7:53

bond

Voici comment une scène du film James Bond se déroulant dans une voiture est filmée.

 

 

CA S’EST PASSE UN 28 MARS

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 7:53

 

biro

Fondation du Birobidjan juif, c’est en 1928.

Le 28 mars 1928, Staline décide de créer une région autonome à l’Est de la Sibérie en vue d’y installer les juifs d’Union soviétique. Le territoire prend le nom de Région autonome des Juifs du Birobidjan en 1934.

Glaciale et désolée, la région n’attire guère d’immigrants. Les juifs eux-mêmes, malgré les encouragements officiels, ne représentent jamais plus de 25% de la population totale de la région. À la fin du XXe siècle, ils ne sont plus que quelques milliers sur une population totale de 200.000 habitants.

La création du Birobidjan relève du désir de freiner l’émigration des juifs soviétiques vers la Palestine tout en les poussant loin de la Russie utile. Elle témoigne de l’antisémitisme très virulent sous les régimes totalitaires, socialistes ou populistes, au début du XXe siècle. Cet antisémitisme perdurera en Pologne comme en URSS (l’actuelle Russie) après 1945 et la défaite du nazisme. Seule la mort privera Staline de l’occasion de persécuter les juifs de son empire.

 

12345...18
 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake