Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 

JOSEPH BERNARD 17 février, 2011

Classé dans : ART,RETROSPECTIVE — jcn54 @ 8:57

Joseph Bernard est un sculpteur français né à Vienne (Isère) en 1866 et mort à Boulogne-Billancourt en 1931.

Fils d’un tailleur de pierre, Joseph Bernard sut très jeune travailler la pierre et le marbre. Il acquit une formation classique à l’École des Beaux-Arts de Lyon puis à Paris où il s’installa en 1887 et eut comme professeur Cavelier. Il négligea quelque peu l’enseignement, travaillant dans une imprimerie la nuit et sculptant le jour. Il admirait Rodin, son travail de jeunesse en fait foi, mais ne travailla pas pour lui. Il se consacra un temps aux sculptures en terre glaise : L’Espoir vaincu en 1891, Le Fardeau de la vie, Monument à la Paix dont il ne reste que des fragments. Sa première commande publique fut le monument à Michel Servet pour sa ville natale de Vienne, réalisé entre 1905 et 1911. Ce fut une période très productive où naquirent des figures de jeunes filles modelées dans le plâtre puis polies telle une pierre. Il réalisa des statues très stylisées, lisses, au modelé synthétique. En 1913, il sculpta un bas-relief de marbre, une de ses œuvres maîtresses : La Frise de la Danse, mais il fut frappé d’une congestion cérébrale qui le laissa hémiplégique et ralentit son activité. Il ne recommença à dessiner qu’en 1917 et à sculpter en 1918. Il s’installa en 1921 à Boulogne-sur-Seine dans l’atelier qu’il possèdait dans le jardin de sa maison. Il fut présent en 1925 à l’exposition internationale des Arts décoratifs dans le pavillon de Ruhlmann, un ami proche, avec de nombreuses œuvres en bronze ainsi qu’une version agrandie de La Frise de la Danse.

frise.jpg

Il reçut des commandes de l’État, et sur la fin de sa vie se consacra au dessin et à l’aquarelle.

jeune.jpg

Jeune fille se coiffant (1912)

porteuse.jpg

La porteuse d’eau ou jeune fille à la cruche (1912)

   

    

 

 

 

 

PABLO PICASSO 11 février, 2011

Classé dans : ART,RETROSPECTIVE — jcn54 @ 9:47

 Pablo Ruiz Picasso, né à Málaga, Espagne, le 25 octobre 1881 et mort le 8 avril 1973 à Mougins, France, est un peintre, dessinateur et sculpteur espagnol ayant passé l’essentiel de sa vie en France. Artiste utilisant tous les supports pour son travail, il est considéré comme le fondateur du cubisme avec Georges Braque et un compagnon d’art du surréalisme. Il est l’un des plus importants artistes du XXè siècle tant par ses apports techniques et formels que par ses prises de positions politiques.

guitariste.jpg

Le vieux guitariste, 1903

 

 

JEAN-BAPTISTE CARPEAUX 9 février, 2011

Classé dans : ART,RETROSPECTIVE — jcn54 @ 9:46

 Jean-Baptiste Carpeaux, né le 11 mai 1827 à Valenciennes et mort le 12 octobre 1875, à Courbevoie, était un sculpteur, peintre et dessinateur français.

ladanse.jpg

La danse (1865-1869), groupe en pierre d’Échaillon

 

En 1863, Charles Garnier, l’architecte du nouvel Opéra de Paris, commanda quatre groupes sculptés à quatre artistes titulaires du Prix de Rome pour décorer la façade du bâtiment. Carpeaux devait traiter le thème de la danse. Trois ans durant, il multiplia esquisses et maquettes, avant de concevoir cette farandole tournoyante de femmes encerclant le génie de la danse. La préoccupation essentielle du sculpteur était de rendre la sensation du mouvement, ce à quoi il parvient par une double dynamique, verticale et circulaire. Le génie bondissant domine l’ensemble, entraînant la ronde des bacchantes, en déséquilibre.
Le public fut choqué par le réalisme des nus féminins, jugés inconvenants : une bouteille d’encre fut même jetée contre le groupe sculpté, dont l’enlèvement fut demandé. Mais la guerre de 1870, puis la mort de Carpeaux, mirent fin à la polémique

 

 

ALBERT ANKER 4 février, 2011

Classé dans : ART — jcn54 @ 9:51

Merci à H-IL qui m’a fait découvrir ce peintre.

 http://hillerhodan.canalblog.com/ 

 

Albert Anker, né le 1er avril 1831, mort le 16 juillet 1910, est un peintre suisse.

Il fait partie des Impressionnistes.

Anker est né à Anet, un village situé à la frontière linguistique entre la Suisse romande et alémanique, village où il a vécu longtemps et qui inspira un très grand nombre de ses œuvres. On peut parler de réalisme social : on découvre une Suisse paysanne souvent modeste où des enfants pieds nus écoutent les leçons d’un maître sévère ou attendent leur tour à la soupe populaire. Nous viennent certaines images de Millet ou des frères Le Nain. Des figures d’huissiers et d’usuriers sans pitié et des portraits de secrétaires de commune rappelleraient volontiers certaines caricatures de Daumier.

Il réalisa des scènes rustiques, des portraits d’enfants et de vieillards, des natures mortes. De 1859 à 1885, Anker participa aux Salons parisiens, et sera médaillé d’Or en 1866. Le peintre fit des séjours en Bretagne, en Forêt-Noire et en Italie. L’artiste travailla également pour la maison parisienne Deck Frères en décorant sur faïence. En 1878 Anker fut décoré de l’ordre de Chevalier de la Légion d’Honneur.

ecole3.jpg

Fillette qui mange de la soupe

ecole2.jpg

La petite convalescente

ecole1.jpg

École de village en Forêt Noire

ecole.jpg

École de village

 

 

VINCENT VAN GOGH 28 janvier, 2011

Classé dans : ART — jcn54 @ 10:48

tournesol1.jpg

Tournesols dans un vase (1888)

Vincent Willem van Gogh(né le 30 mars 1853 à Groot-Zundert aux Pays-Bas – mort le 29 juillet 1890 à Auvers-sur-Oise en France) est un peintre et dessinateur néerlandais.

À plusieurs reprises, Van Gogh a connu des problèmes mentaux, en particulier dans les dernières années de sa vie. Au cours de ses périodes de maladie, il ne peignait pas ou, tout au moins, n’était pas autorisé à le faire. Au fil des ans, il a beaucoup été question de l’origine de la maladie mentale de Van Gogh et de ses répercussions sur son travail. Plus de 150 psychiatres ont tenté d’identifier sa maladie et quelque 30 diagnostics différents ont été proposés.

Le 27 juillet 1890, dans un champ où il peint une ultime toile, il se tire un coup de revolver dans la poitrine. Ramené mourant à l’auberge Ravoux, il y meurt deux jours plus tard, Theo à son chevet, et toujours inconnu du grand public.

L’héritage Van Gogh est composé de plus de deux mille toiles et dessins datant principalement de 1880 à 1890, et de plus de huit cents lettres écrites à sa famille et à ses amis, dont 652 lettres destinées à son frère Theodorus van Gogh dit « Theo », avec qui il entretient une relation soutenue aussi bien sur le plan personnel que professionnel. Peu connu dans les années 1890, Van Gogh n’a été remarqué que par un petit nombre d’auteurs et de peintres en France, aux Pays-Bas, en Belgique et au Danemark. Dans les années 1930, ses œuvres attirent déjà cent vingt mille personnes à l’exposition du Musée d’Art moderne de New York.

Son œuvre pleine de naturalisme, inspirée par l’impressionnisme et le néo-impressionnisme, annonce le fauvisme et l’expressionnisme. Ce Néerlandais, qui préféra signer ses peintures simplement « Vincent », est aujourd’hui l’un des peintres les plus connus au monde.

(Source : Wikipédia)

 

1...89101112
 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake