Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 

MESSIEURS, PRENEZ SOIN DE VOTRE PEAU ! 26 février, 2012

Classé dans : BIEN ETRE — jcn54 @ 8:19

Il n’existe pas d’un côté la peau des femmes et de l’autre celle des hommes, mais des peaux : épaisses, grasses, mixtes, fragiles, érythémateuse, etc. Ainsi, même s’il est vrai qu’une peau masculine est généralement plus résistante, les hommes ont besoin au même titre que leurs homologues féminins de soins adaptés aux caractéristiques propres de leur peau et à leurs éventuelles carences.

MESSIEURS, PRENEZ SOIN DE VOTRE PEAU ! dans BIEN ETRE peaumessieurs

Comment faire peau neuve au masculin ?

 Deux conseils de base : nettoyer et hydrater. En ce sens, texture agréable et confort de la crème feront toute la différence, en gage d’un soin suivi. En effet, l’observance est la clé d’une efficacité maximale. La peau s’entretient au quotidien. Mais pour la maintenir en bonne santé, il ne faut pas compter uniquement sur les cosmétiques. L’hygiène de vie joue un rôle primordial, en évitant notamment les trois plus grands ennemis de notre peau : le tabagisme, l’alcool et le soleil.

Peau : les spécificités masculines

 La peau des hommes est plus épaisse et donc plus résistante. Mais, mieux vascularisée, elle produit plus de sébum, d’où une peau plus grasse que celle des femmes et donc sujette aux boutons et points noirs. Le vieillissement cutané est également différent selon les sexes. Chez l’homme, les rides apparaissent plus tardivement, mais seront plus profondes. Le rasage constitue une agression quotidienne vis-à-vis de la peau délicate du visage, qui favorise notamment boutons et poils incarnés. De plus, en détruisant le film hydrolipidique, composé de sébum et de sueur, il prive la peau d’une barrière protectrice. La peau tire, s’irrite plus facilement au froid, lors du nettoyage au savon, en cas de stress, de fatigue. Elle se déshydrate, perd en résistance et en tonicité.

  La peau des hommes, en pratique

 Alors, aucune honte à utiliser la crème de votre femme, mais mieux vaut choisir celle qui vous convient le mieux. Les laboratoires cosmétiques proposent de larges gammes de cosmétiques pour hommes, profitez-en. N’oubliez pas c’est la régularité qui compte, pas le nombre de produits achetés.

(Souce : e.santé)

 

 

7 NOIX PAR JOUR… 7 février, 2012

Classé dans : BIEN ETRE — jcn54 @ 7:03

 pour faire chuter le cholestérol !

7 NOIX PAR JOUR... dans BIEN ETRE noix1

Une étude américaine démontre que les noix contiennent une assez grande quantité d’antioxydants et de protéines pour faire baisser le cholestérol et résoudre d’autres problèmes de santé.

Les noix regorgent d’un ensemble exceptionnel de qualités pour la santé, selon les conclusions des chercheurs de l’université de Scranton, en Pennsylvanie.

Les noix sont remplies de polyphénols, des antioxydants protègeant le corps des molécules qui endommagent les tissus. Ils peuvent inhiber la croissance du mauvais cholestérol.

Selon les scientifiques, la consommation de seulement sept noix par jour permettrait de bénéficier de ces effets.

Les antioxydants des noix sont ainsi entre deux et quinze fois plus puissantes que celles de vitamines E, qui sont réputées pour leur protection du corps contre les produits chimiques. Ces noix sont deux fois plus bénéfiques pour la santé que les pistaches et autres noix de pécan, plus couramment consommées.

Enfin, ce fruit contient beaucoup de protéines de qualité, qui peuvent compenser la consommation de viande, ainsi que des vitamines et des minéraux.

 

 

FRUITS D’ETE EN HIVER ? 18 janvier, 2012

Classé dans : BIEN ETRE — jcn54 @ 7:43

FRUITS D'ETE EN HIVER ? dans BIEN ETRE fruitshiver

Certes, il faut respecter les saisons. Bien que le choix des fruits d’hiver soit quand même assez large – ananas, banane, kiwi, pommes, poires, orange, clémentine – on peut avoir envie de changer un peu. Et de s’offrir un rayon de soleil, genre clafoutis aux abricots ou aux pêches.

Les fruits au sirop, c’est quand même plein de sucre même si on les égoutte bien. Laissons-les de côté, d’autant plus que leur boîte est tapissée d’un film contenant du bisphénol qui n’est pas vraiment top !

Du côté des fruits surgelés, il en existe qui sont nature, pas sucrés. La surgélation les ratatine quand même un peu, ils deviennent assez mollassons, surtout les fruits rouges. Ils sont agréables dans une salade de fruits, pratiques pour une tarte.

Vous avez aussi des fruits dits réhydratés, en sachets : ils sont moins secs que les fruits séchés, ils ne contiennent pas de sucre ajouté et ils s’utilisent de plusieurs façons : soit tels quels, à croquer, soit dans des cakes ou autres gâteaux.

Un clafoutis d’abricots, un jour de pluie neigeuse, ça peut faire du bien…

 

 

QUELS COMPLEMENTS ALIMENTAIRES POUR PASSER L’HIVER EN FORME ? 17 janvier, 2012

Classé dans : BIEN ETRE — jcn54 @ 8:39

Il existe de très nombreux compléments alimentaires, qui, selon leur composition, revendiquent des effets variés. Pour résister aux infections et passer l’hiver en forme, quels sont les vitamines, plantes et oligoélément s à privilégier ? Misez sur les stimulants du système immunitaire et les anti-stress !

QUELS COMPLEMENTS ALIMENTAIRES POUR PASSER L'HIVER EN FORME ? dans BIEN ETRE complementsalimentaires

Booster ses défenses immunitaires avant l’hiver pour résister à l’attaque des virus et autres microbes à l’origine d’infections de gravité variable, c’est une excellente idée. Voici une petite liste des substances qui peuvent vous être utiles pour stimuler votre système immunitaire.

La vitamine C est incontournable. Elle possède de puissantes propriétés antioxydantes et participe à renforcer le système immunitaire. A savoir : les fumeurs sont carencés en cette vitamine !

Les pro biotiques : utilisés pour stimuler l’immunité, les pro biotiques sont des micro-organismes (bactéries et levures) qui colonisent notre intestin et participent à notre flore intestinale.

L’échinacée : cette plante soutient les défenses immunitaires et préviendrait les rhumes et autres infections.

Les champignons : le shiitaké, le maïtaké et le Reishi sont des champignons utilisés par la médecine traditionnelle chinoise pour renforcer l’immunité. Ils sont aussi connus pour leur activité anti-cancer.

Le ginseng est également une plante à laquelle on attribue des propriétés stimulantes du système immunitaire.

Le sélénium pourrait contribuer à la lutte contre la prolifération des cellules cancéreuses, mais on lui attribue aussi des effets sur les défenses immunitaires.

  • Le zinc : cet oligoélément est connu pour favoriser l’immunité.

La lactoferrine : cette protéine du lait et de la salive inhibe la multiplication des micro-organismes en fixant le fer nécessaire à leur croissance. Elle stimule par ailleurs de nombreuses cellules du système immunitaire.

Quels compléments alimentaires pour lutter contre le stress ?

 L’excès de stress sur le long terme est délétère pour la santé et paralyse nos défenses.

Le magnésium : minéral anti-stress bien connu, il est souvent associé à des vitamines du groupe B dans les compléments alimentaires, lesquelles sont également très utiles pour optimiser le fonctionnement de l’organisme.

Le ginseng : utilisé en médecine traditionnelle, le ginseng aide l’organisme à mieux s’adapter au stress.

Le décapeptide de caséine alpha 1 : cette fraction de protéine est extraite de la principale protéine du lait, a des propriétés antioxydantes et pourrait également réduire le stress.

 

    Et en plus des compléments alimentaires…

 L’efficacité des compléments alimentaires peut être renforcée :

 

Pratiquez une activité physique quotidienne. L’exercice physique stimule l’immunité et diminue le risque d’infection pendant l’hiver. C’est par ailleurs un anti-stress incomparable !

Adoptez une alimentation variée et équilibrée, en privilégiant les fruits et les légumes de saison, et les produits laitiers fermentés (riches en probiotiques notamment).

Pensez à vous relaxer : accordez-vous dans votre emploi du temps des moments de détente.

 

 

 

 

 

BOUGIES PARFUMEES, ATTENTION ! 11 janvier, 2012

Classé dans : BIEN ETRE — jcn54 @ 8:25

 BOUGIES PARFUMEES, ATTENTION ! dans BIEN ETRE bougiesparfumees

 C’est souvent ce que l’on offre lorsqu’on ne sait pas quoi offrir. On se dit qu’une bougie qui parfume, ça rendra toujours service. En plus, ça fait un cadeau pas trop cher.

Beaucoup d’entre nous ont une bombe pour désodoriser les petits coins lors d’un passage trop odorant, ou pour chasser l’odeur du tabac après une soirée prolongée ou celle du poisson dans la cuisine. Il en existe même pour assainir les chambres d’enfants.

On a le droit d’aimer les odeurs chimiques alors dégagées. Mais hélas, bien de ces bougies, de ces désodorisants, de ces rafraichisseurs d’air polluent ferme en diffusant des substances toxiques qui peuvent susciter crises d’asthme et/ou d’allergie.

L’association Que Choisir a testé une quarantaine de ces produits (bougies, aérosols, diffuseurs électriques ou à poser, huiles essentielles). Seulement neuf ont franchi la barre de l’ »acceptable » pour la santé.

Alors, offrez des sachets de lavande. Ou des pommes d’ambre : des oranges piquées de clous de girofle ; ça n’est pas difficile à faire et c’est super économique.

Et ouvrez grand les fenêtres !

Surtout celles des chambres des enfants car les aérosols dits « hypoallergéniques » ou »assainissants » diffusent du limonène, une substance irritante. Mettez des pelures de pomme ou d’orange sur les radiateurs : ça sentira délicieusement bon chez vous sans risques.

 

(Source : e-sante)

 

 

JE SUIS FATIGUE, JE MANGE QUOI ? (2) 6 janvier, 2012

Classé dans : BIEN ETRE — jcn54 @ 7:13

JE SUIS FATIGUE, JE MANGE QUOI ? (2) dans BIEN ETRE mangequoi

   Contre la fatigue : du boudin, du foie, des légumes secs, du chocolat

 

 Quel est le dénominateur commun de ces produits ? Le fer.

Il n’est pas impossible que le vôtre soit en berne, surtout si vous ne mangez pas souvent de viande rouge : dès qu’on en manque, même un peu, on fatigue.

Le boudin, beurk ? Mettez-en dans un parmentier, faites une tatin de pommes fruits et de boudin. Le foie ? Accommodez-le à l’aigre-doux (http://recette.e-sante.fr/foie-veau-tiede-aigre-doux/recette/1550) ou au vinaigre de framboise (http://recette.e-sante.fr/foie-veau-vinaigre-framboise/recette/1550).

En vous souvenant que celui de porc est le plus riche en fer.

Les légumes secs ne font pas grossir, vous le savez. Alors, en avant la salade (http://recette.e-sante.fr/salade-lentilles/recette/1741) ou la purée de lentilles (http://recette.e-sante.fr/puree-lentilles/recette/1051) ou d’autres préparations (http://recette.e-sante.fr/lentilles).

Il y a 10,7 mg de fer dans 100 g de chocolat. Voilà un bon prétexte pour en croquer une barre au moins tous les jours.

Contre la fatigue : du magnésium

 Sauf le boudin, ces produits sont aussi riches en magnésium, dont le manque peut aussi être responsable de votre fatigue, de vos problèmes de sommeil. Surtout si par-dessus le marché une crampe vous cisaille souvent les jambes.

Raison de plus pour les consommer souvent en buvant une eau qui en est bien pourvue (Rozana, Hépar, Badoit, Contrex, Quézac).

Mais une petite cure de magnésium en complément ne vous fera sûrement pas de mal car même avec une alimentation qui en est riche, on a du mal à atteindre son quota de 350 mg par jour.

Trois repas équilibrés par jour avec du pain

 Si vous sautez le petit déjeuner, si vous déjeunez d’un sandwich ou d’une salade, si vous grignotez en rentrant à la maison et vous gavez au dîner parce que, à juste titre, vous êtes affamée, il ne faut pas vous étonner d’être fatigué et de mal dormir !

Il en va de même si vous ne mangez pas de pain ou alors en quantités homéopathiques. Vous manquez de ces bons glucides lents qui apportent de l’énergie. Pour vous les fournir, il faut au moins 150 g de pain par jour.

Mieux vaut remettre de l’ordre dans votre alimentation si vous voulez retrouver la pêche. Petit déjeuner copieux (pain, laitage, fruit), déjeuner et dîner avec viande, poisson ou œuf, du pain et/ou des féculents, beaucoup de légumes, un laitage et un fruit pour terminer.

Mais si avec tout cela votre fatigue ne cède pas, il faut alors consulter votre médecin afin de vous assurer qu’elle n’a pas une autre origine que votre mode de vie et votre alimentation.

 

(Source : e-sante.fr)

 
 

 

JE SUIS FATIGUE, JE MANGE QUOI ? (1) 5 janvier, 2012

Classé dans : BIEN ETRE — jcn54 @ 7:28

Les jours sont de plus en plus courts et tristounets. Se lever le matin, c’est plutôt genre calvaire. Dans la journée, vous vous traînez, le moral dans les stilettos. Vous baissez du nez devant la télé ou au ciné. Bref, vous êtes fatiguée, sur les rotules. Alors, que faut-il manger pour vous requinquer et oublier la fatigue ?

JE SUIS FATIGUE, JE MANGE QUOI ? (1) dans BIEN ETRE mangequoi

  Vous êtes fatigué : faites le bilan

 Demandez-vous d’abord d’où vient cette fatigue.

Est-ce que vous dormez assez ? Vous ne buvez pas trop de cafés ? Vous avez de grosses contrariétés qui vous stressent plus que d’habitude ? Vous faisiez du sport et vous avez arrêté pour cause de mauvais temps ? Vous traînez un rhume ?

Si votre manque de sommeil est en cause, il est facile d’y remédier en disciplinant vos heures de coucher et en diminuant le café.

Les contrariétés ? Rien d’autre à faire que le gros dos en attendant que ça passe.

Le sport ? Vous allez vous y remettre vite, dès que ça ira mieux.

Le rhume ? Il risque de se dissiper plus rapidement avec de la vitamine C.

Alors, que manger pour bien dormir, avoir votre dose de cette vitamine (et des autres) et dissiper cette antipathique fatigue ?

  Contre la fatigue : magez des agrumes et des kiwis

 Ce sont des fruits riches en vitamine C et c’est leur saison.

Ne terminez pas un repas sans manger une orange ou un kiwi. Commencez-le avec un pamplemousse : en tartare avec du saumon ou de la dorade, par exemple.

Préparez-vous une provision de smoothies en centrifugeant des pamplemousses, des oranges, des kiwis mais aussi des fraises, et des framboises (surgelées évidemment) qui sont tout autant riches en vitamine C. Congelez-les : vous en aurez toujours sous la main.

Mettez du jus de citron (jaune ou vert) partout : non seulement dans les salades mais aussi sur le poisson, la viande, les légumes.

Et, éventuellement, prenez un complément de vitamine C, ça ne peut pas vous faire de mal !

  Contre la fatigue, mangez des choux

 Côté légumes, la nature fait bien les choses. C’est la saison de tous les choux et ils sont eux aussi bien fournis en vitamine C. Ils contiennent aussi des sels minéraux et des anti-oxydants bénéfiques.

Alors en avant pour le brocoli, il en regorge ! Cuisez-le croquant et à la vapeur pour qu’il en perde le moins possible et accommodez-le en légume d’accompagnement. Il s’accorde avec tout : poisson, viande, volaille. Et il fait un malheur dans les pâtes et le risotto. Cuisinez-le aussi en potage : avec par exemple des épinards (pleins de vitamine C aussi, et de sels minéraux).

Une petite salade de chou rouge ou vert, finement râpés, en entrée ? C’est pas mal du tout et il y en a chez tous les traiteurs si vous n’avez pas le courage de la préparer ou si vous déjeunez au bureau.

Quant aux plats, vous avez un grand choix de recettes sur e-sante.fr.

  http://recette.e-sante.fr/chou

  Contre la fatigue, mangez des fruits de mer

 Les huîtres, les bulots et surtout les bigorneaux sont d’une fantastique richesse en vitamines et en sels minéraux de toutes sortes. Ce sont des boosters, pauvres en calories et tout à fait naturels que l’on devrait consommer souvent.

Il y a des bigorneaux cuits chez tous les poissonniers : alors achetez-en régulièrement, croquez-en quelques-uns en apéritif, mettez-en dans une tournée de pâtes ou dans une salade : pousses d’épinards et bigorneaux coupés en petits morceaux, c’est top !

Et si votre poissonnier est sympa, faites-lui ouvrir une douzaine d’huîtres et offrez-vous cela pour votre dîner. Rien de tel pour amortir un coup de mou surtout si vous les noyez de jus de citron.

 

(Source : e-sante.fr)

 

 

LE GINGEMBRE COMME ANTIDOULEUR ? 23 décembre, 2011

Classé dans : BIEN ETRE — jcn54 @ 6:39

 

LE GINGEMBRE COMME ANTIDOULEUR ? dans BIEN ETRE gingembre1

En fait, on connaît le côté aphrodisiaque du gingembre mais ce sont ses propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires qui sont cette fois mises en lumière par de récentes études.

Le gingembre est réellement efficace pour soulager la migraine, les troubles digestifs en cas de mal des transports, l’arthrose ou les naus&es dues à la grossesse.

Voilà qu’un nouvelle étude met en avant son efficacité face aux douleurs musculaires Le gingembre comme anti-douleur, pourquoi pas ?

 

 

TROP DE SEL 20 décembre, 2011

Classé dans : BIEN ETRE — jcn54 @ 7:27

 

TROP DE SEL dans BIEN ETRE salertue

Depuis plusieurs années, les spécialistes le disent: « Les Français sont empoisonnés de façon chronique par le sel que rajoute en excès l’industrie agro-alimentaire au moment de la fabrication de ses produits ».

Lancée sur internet par un chercheur de l’Inserm, l’étude Nutrinet-Santé porte ses premiers fruits: les Français consommen,t toujours trop de sel. Ce produit serait responsable d’au moins 75 000 accidents cardio-vasculaires et 25 000 décès par an. La très grande majorité des hommes (95%) et des femmes (82%) ont ainsi un apport en sel supérieur à la norme de 6 grammes par jour communément admise en Europe.

On conseille donc de mettre moins de sel dans l’eau de cuisson, d’éviter de saler les aliments avant de les avoir goûtés et… de s’abstenir de poser une salière sur la table…

 

 

J’AI TOUJOURS FROID… 17 décembre, 2011

Classé dans : BIEN ETRE — jcn54 @ 7:48

aux mains, aux pieds, au nez…c’est le syndrôme de Raynaud ?

froid.jpg

Dès qu’il fait froid, vos doigts et vos orteils s’engourdissent et deviennent tout blancs ? Il s’agit certainement de la maladie de Raynaud. Le diagnostic de ce syndrome bénin nécessite au préalable d’éliminer les autres causes.

Syndrome de Raynaud : éliminer les autres causes possibles

 

Exposés au froid et à l’humidité, les doigts et les orteils des personnes atteintes de la maladie de Raynaud deviennent rapidement blancs, engourdis, avec une sensation de brûlure, parfois des douleurs. Ces symptômes sont dus à un trouble de la circulation du sang au niveau des extrémités, sorte de spasme artériel intense et excessif en réponse au froid.
Ce syndrome est fréquent : 5% de la population générale en est affectée, mais il s’agit majoritairement de femmes (neuf cas sur dix se manifestent chez des femmes). Souvent, le diagnostic est porté vers 25 ans après une évolution de quelques années. On retrouve fréquemment des antécédents familiaux.

C’est ainsi que la description des symptômes suffit généralement à identifier une maladie de Raynaud. Pourtant, le médecin doit au préalable écarter d’autres causes possibles. En effet, certaines maladies ou troubles, voire la prise de certains médicaments (anti-migraineux, bêtabloquants) peuvent aussi modifier la vascularisation des extrémités. L’examen clinique, quelques manipulations des artères, un bilan immunologique, un écho-doppler, sont parfois proposés pour écarter certaines hypothèses. C’est par défaut que le diagnostic du syndrome de Raynaud est confirmé.

 

 

Le syndrome de Raynaud est une maladie bénigne

 

Que les personnes touchées par un syndrome de Raynaud se rassurent, cette maladie est bénigne. Par ailleurs, si les symptômes culminent chez les femmes jeunes, il faut savoir que les crises diminuent avec l’avancée en âge, pour souvent disparaître à la ménopause.
En attendant, toutes les stratégies visant à protéger vos extrémités sont à mettre en pratique. C’est d’ailleurs la base du traitement : se couvrir chaudement de la tête aux pieds lorsque l’on doit s’exposer au froid.

 

Conseils pratiques

 

Superposer les couches de vêtements est plus efficace qu’une seule couche pour préserver la chaleur. Notamment pour les mains, portez des gants de soie recouverts de gants en polaire.
Préférez les chaussures doublées en cuir et proscrivez les baskets source d’humidité.
Portez des chaussettes chaudes.
Couvrez votre cou et aussi votre tête pour limiter la déperdition de chaleur.
Mettez vos gants avant même de sortir et évitez au préalable de toucher des objets froids.
Utilisez des chaufferettes pour les mains et les pieds, en vente dans les magasins d’articles de sport.
Ayez toujours une paire de gants avec vous afin d’éviter les chocs thermiques des endroits climatisés et des rayons frais des grandes surfaces alimentaires.
Evitez le café (effet vasoconstricteur).
Evitez également les médicaments contre le rhume.
Et surtout, ne fumez pas.

Si ces mesures sont insuffisantes, votre médecin peut vous proposer un médicament de la classe des inhibiteurs calciques afin de diminuer la fréquence des crises. Mais la protection des extrémités contre le froid restera indispensable.

(Source : e-santé)

 

1...34567...10
 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake