Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 
  • Accueil
  • > CINEMA : Les films que nous avons moins aimés...

47 RONIN 10 avril, 2014

Classé dans : CINEMA : Les films que nous avons moins aimés... — jcn54 @ 4:23

Image de prévisualisation YouTube

D’une beauté éblouissante et d’un esthétisme probant, le film ne peut emporter pleinement notre adhésion à cause d’un flagrant manque de rythme, de tension et par ailleurs d’émotion. A consommer au final comme un simple divertissement qui tient la route sans pour autant se montrer extraordinaire ou fulgurant.

ronin

Synopsis : Un perfide seigneur de guerre ayant tué leur maître et banni leur tribu, 47 samouraïs errants jurent de se venger et de restaurer l’honneur de leurs compatriotes. Arrachés à leurs foyers et perdus aux quatre coins des terres connues, cette poignée de rebelles se voit contrainte de recourir à l’aide de Kai – un demi sang qu’ils avaient jadis renié – lors de leur combat à travers un univers violent, peuplé de monstres mythologiques, de métamorphoses maléfiques et d’effroyables dangers. Cet exil sera l’occasion pour cet esclave rejeté de se révéler leur arme la plus redoutable, et de devenir la figure héroïque qui donnera à cette troupe d’insoumis l’énergie de marquer à jamais l’éternité.

 

 
  • Accueil
  • > CINEMA : Les films que nous avons moins aimés...

LA LEGENDE D’HERCULE 26 mars, 2014

Classé dans : CINEMA : Les films que nous avons moins aimés... — jcn54 @ 3:32

Image de prévisualisation YouTube

Film décevant ! dommage, les décors sont bien réalisés… Une daube, rien que la bande annonce ! Bref une perte de temps n’y allez pas! Où sont passés non « péplums » des années 60 ?

hercule

Synopsis : Hercule est le fils de la reine Alcmène que lui a donné Zeus en cachette du roi Amphitryon pour renverser celui-ci une fois l’enfant devenu adulte. Amoureux d’Hébé, Hercule est trahi par le roi qui la destine à son autre fils, Iphiclès. Le demi-dieux est exilé et vendu comme esclave. Devenu gladiateur et renversant tous ses adversaires, Hercule, avec l’aide de Sotiris, son compagnon d’armes, va tenter de libérer le royaume de la tyrannie d’Amphitryon, arracher Hébé aux griffes de son frère, et prendre enfin sa vraie place, celle du plus grand héros que la Grèce ait jamais connu…

 

 

 
  • Accueil
  • > CINEMA : Les films que nous avons moins aimés...

THE GRAND BUDAPEST HOTEL 7 mars, 2014

Classé dans : CINEMA : Les films que nous avons moins aimés... — jcn54 @ 5:09

Image de prévisualisation YouTube

Difficile à décrire, The Grand Budapest hôtel est une sorte de thriller comique avec un humour très second degré. En bref, un film divertissant que je conseille pour les amateurs de films « originaux », même s’il n’est probablement pas aussi bon que le laissaient entendre les critiques dithyrambiques de la presse ciné.

budapest

Synopsis : Le film retrace les aventures de Gustave H, l’homme aux clés d’or d’un célèbre hôtel européen de l’entre-deux-guerres et du garçon d’étage Zéro Moustafa, son allié le plus fidèle.
La recherche d’un tableau volé, oeuvre inestimable datant de la Renaissance et un conflit autour d’un important héritage familial forment la trame de cette histoire au coeur de la vieille Europe en pleine mutation.

 

 

 

 

 
  • Accueil
  • > CINEMA : Les films que nous avons moins aimés...

LES TROIS FRERES, LE RETOUR 20 février, 2014

Classé dans : CINEMA : Les films que nous avons moins aimés... — jcn54 @ 3:25

Image de prévisualisation YouTube

Un retour très attendu de l’inoubliable trio des années 90, on se souvient de leur succès, leur humour, qui bien sur restera toujours une référence. En allant voir « les trois frères, le retour » on s’attend à rire de leurs parodies, se détendre…. Ce film est bien, mais je m’attendais à mieux…

3freres

Synopsis : Ils sont trois,
Ils sont frères,
Ils sont de retour.
15 ans après, Didier, Bernard et Pascal sont enfin réunis… par leur mère…
Cette fois sera peut-être la bonne.

 

 
  • Accueil
  • > CINEMA : Les films que nous avons moins aimés...

JACKY AU ROYAUME DES FILLES 1 février, 2014

Classé dans : CINEMA : Les films que nous avons moins aimés... — jcn54 @ 5:01

Image de prévisualisation YouTube

Ce film, quelle déception après les beaux gosses ! Est-ce une farce burlesque ou une satire anti-dictatoriale ? Je me dis j’ai vu le plus gros navet du mois de janvier… Comment ai-je fait pour rester jusqu’au bout ?

jacky

Synopsis : En république démocratique et populaire de Bubunne, les femmes ont le pouvoir, commandent et font la guerre, et les hommes portent le voile et s’occupent de leur foyer. Parmi eux, Jacky, un garçon de vingt ans, a le même fantasme inaccessible que tous les célibataires de son pays : épouser la Colonelle, fille de la dictatrice, et avoir plein de petites filles avec elle. Mais quand la Générale décide enfin d’organiser un grand bal pour trouver un mari à sa fille, les choses empirent pour Jacky : maltraité par sa belle-famille, il voit son rêve peu à peu lui échapper…

 

 
  • Accueil
  • > CINEMA : Les films que nous avons moins aimés...

ELYSIUM 17 août, 2013

Classé dans : CINEMA : Les films que nous avons moins aimés... — jcn54 @ 6:32

Image de prévisualisation YouTube

Un film décevant, scénario à la sauce américaine… Malgré un bon casting, le jeu des acteurs est moyen. Dommage, l’idée de départ est bonne mais le résultat est médiocre.

ELYSIUM dans CINEMA : Les films que nous avons moins aimés... elysium

Synopsis :

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

En 2154, il existe deux catégories de personnes : ceux très riches, qui vivent sur la parfaite station spatiale crée par les hommes appelée Elysium, et les autres, ceux qui vivent sur la Terre devenue surpeuplée et ruinée. La population de la Terre tente désespérément d’échapper aux crimes et à la pauvreté qui ne cessent de ne propager. Max, un homme ordinaire pour qui rejoindre Elysium est plus que vital, est la seule personne ayant une chance de rétablir l’égalité entre ces deux mondes. Alors que sa vie ne tient plus qu’à un fil, il hésite à prendre part à cette mission des plus dangereuses -  s’élever contre la Secrétaire Delacourt et ses forces armées – mais s’il réussit, il pourra sauver non seulement sa vie mais aussi celle de millions de personnes sur Terre.

 

 
  • Accueil
  • > CINEMA : Les films que nous avons moins aimés...

LANDES 9 août, 2013

Classé dans : CINEMA : Les films que nous avons moins aimés... — jcn54 @ 1:05

Image de prévisualisation YouTube

J’ai été déçu par ce film, je m’attendais à voir une belle fresque : les paysages sont beaux, mais les thèmes sont abordés de façon très superficielle. Les acteurs m’ont donné l’impression qu’ils jouaient uniquement pour eux et cela desservait ce film qui aurait pu être superbe de par son thème…

LANDES dans CINEMA : Les films que nous avons moins aimés... landes

Synopsis : Années 20, dans les Landes. Liéna, 35 ans, hérite à la mort de son mari de ses vastes propriétés au cœur d’une forêt industrielle et de son drôle de rêve : l’électricité partout sur ses terres. Elle veut à tout prix faire de ce rêve électrique une réalité. Sauf que personne n’en veut, ni son milieu, ni les syndicats.
Alors elle se bat, s’entête… mais comprend qu’il existe d’autres batailles à livrer… Quand le destin d’une femme libre rencontre le destin d’un pays…

 

 
  • Accueil
  • > CINEMA : Les films que nous avons moins aimés...

LE JOUR ATTENDRA 2 août, 2013

Classé dans : CINEMA : Les films que nous avons moins aimés... — jcn54 @ 5:04

Image de prévisualisation YouTube

Gamblin excellent, Marchal bof ! Film décevant tout comme le scénario. Nous n’avons pas été séduits…

LE JOUR ATTENDRA dans CINEMA : Les films que nous avons moins aimés... jour1

Synopsis : Milan et Victor se connaissent depuis toujours. Patrons de boites de nuits à Paris, ils ont depuis plusieurs années rompu tout contact. Mais le retour de Serki change la donne. Serki le dangereux psychopathe et sa cohorte de mauvais souvenirs. Les souvenirs d’une époque ou pour pouvoir survivre dans un business en pleine déliquescence, Milan et Victor avaient accepté une mauvaise affaire qui avait envoyé Serki en prison au Mexique.
S’il est revenu, c’est pour réclamer vengeance. Et les deux vieux amis n’ont pas d’autre alternative que de se retrouver afin d’unir leur force pour échapper à la vindicte de Serki. Ils traversent une nuit en ébullition afin d’y trouver des solutions.
Le monde qui les entoure a changé. Ils sont déconnectés dans leur propre univers. C’est à l’occasion de ce périple le temps d’une nuit qu’ils vont aussi mesurer l’état de pourrissement de leur amitié et les mensonges qui polluent leur existence. Entre leurs règlements de comptes et la mort qui les menace à chaque coin de rue, Milan et Victor sont plus que jamais obligés de faire des choix irréversibles. Des choix qui intègrent leurs valeurs, leur famille et les trente ans d’amitié qui les unissent.

 

 
  • Accueil
  • > CINEMA : Les films que nous avons moins aimés...

WORLD WAR Z 11 juillet, 2013

Classé dans : CINEMA : Les films que nous avons moins aimés... — jcn54 @ 3:53

Image de prévisualisation YouTube

Bof ! Sans plus… Encore un bluckbuster banal avec un Brad Pitt pas très convaincant. Cependant les effets spéciaux sont assez réussis dans l’ensemble, rendons à César ce qui est à César. À chaque vision de la bande annonce de ce film je pensais vivement qu’il soit sur les écrans, hélas…

WORLD WAR Z dans CINEMA : Les films que nous avons moins aimés... world

Synopsis :

Interdit aux moins de 12 ans

Un jour comme les autres, Gerry Lane et sa famille se retrouvent coincés dans un embouteillage monstre sur leur trajet quotidien. Ancien enquêteur des Nations Unies, Lane comprend immédiatement que la situation est inhabituelle. Tandis que les hélicoptères de la police sillonnent le ciel et que les motards quadrillent les rues, la ville bascule dans le chaos…

Les gens s’en prennent violemment les uns aux autres et un virus mortel semble se propager. Les êtres les plus pacifiques deviennent de redoutables ennemis. Or, les origines du fléau demeurent inconnues et le nombre de personnes infectées s’accroît tous les jours de manière exponentielle : on parle désormais de pandémie. Lorsque des hordes d’humains contaminés écrasent les armées de la planète et renversent les gouvernements les uns après les autres, Lane n’a d’autre choix que de reprendre du service pour protéger sa famille : il s’engage alors dans une quête effrénée à travers le monde pour identifier l’origine de cette menace et trouver un moyen d’enrayer sa propagation…

 

 
  • Accueil
  • > CINEMA : Les films que nous avons moins aimés...

LA GRANDE BOUCLE 16 juin, 2013

Classé dans : CINEMA : Les films que nous avons moins aimés... — jcn54 @ 5:03

Image de prévisualisation YouTube

Film comédie sympatique, mais un peu longuet… Mieux vaut être fan de cyclisme sinon ca devient franchement long.  De bons moments malgré tout, Clovis Cornillac est au top, comme à l’accoutumée et entouré de bons acteurs…

LA GRANDE BOUCLE dans CINEMA : Les films que nous avons moins aimés... boucle

Synopsis : François est un passionné du Tour de France.
Licencié par son patron et quitté par sa femme, il part faire la Grande Boucle avec un jour d’avance sur les pros. D’abord seul, il est vite rejoint par d’autres, inspirés par son défi. Les obstacles sont nombreux mais la rumeur de son exploit se répand. Les médias s’enflamment, les passants l’acclament, le Maillot Jaune du Tour enrage. François doit être stoppé !

 

12345...7
 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake