Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 

LE LAVE-LINGE 22 mars, 2013

Classé dans : INVENTIONS — jcn54 @ 5:46

LE LAVE-LINGE dans INVENTIONS lavelinge

Le lavage du linge a toujours été une opération ennuyeuse et fatigante. Les hommes ont donc cherché à automatiser cette tâche. Pour la rendre moins contraignante, ils utilisèrent tout d’abord des modèles que l’on actionnait en tournant une manivelle. Le principe de la machine à laver avec tambour fut inventé par l’Américain James King en 1851, mais ce n’est qu’au XXè siècle que sortirent les premiers modèles pratiques pour une utilisation domestique.

 

 

LE JACUZZI 21 mars, 2013

Classé dans : INVENTIONS — jcn54 @ 5:00

LE JACUZZI dans INVENTIONS jacuzzi

En 1968, Roy Jacuzzi commence à travailler au sein de la société familiale, Jacuzzi Brothers Inc., qui s’était lancée quelques années plus tôt dans l’hydrothérapie. A cette époque, sentant que les Américains sont de plus en plus sensibles à leur santé et à leur bien-être, il développe le premier bain à remous. Il commence par vendre son invention sur les foires locales : persuadé que son idée est bonne, il veut juste s’assurer qu’elle est bien vendue.

 

 

L’EPINGLE DE SURETE 13 mars, 2013

Classé dans : INVENTIONS — jcn54 @ 5:09

L'EPINGLE DE SURETE dans INVENTIONS epingle

Alors qu’il cherchait une idée pour rembourser une dette de quinze dollars, Walter Hunt tordit un bout de grillage et inventa l’épingle de sûreté. Il breveta son invention le 10 avril 1849.

 

 

FOUR A MICRO-ONDES 11 mars, 2013

Classé dans : INVENTIONS — jcn54 @ 4:37

FOUR A MICRO-ONDES dans INVENTIONS mo-

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, l’ingénieur américain Percy Spencer travaille pour l’armée sur la mise au point de radars. En 1945, après avoir testé un nouvel appareil, il remarque qu’une barre de chocolat a quasiment fondu dans sa poche. Il fait rapidement la relation avec le radar et réitère l’expérience avec du pop-corn, puis un œuf. Il met plus de deux ans à concrétiser son idée d’un four fonctionnant aux micro-ondes. Dans un premier temps, son invention n’est utilisée qu’au sein des collectivités, car elle demeure trop encombrante et trop cher pour s’intégrer dans les foyers. Un accord commercial avec une compagnie spécialisée dans les appareils de cuisson, signé en 1952, permet de réduire la taille du four et de rendre son usage domestique plus adapté. Il faudra cependant attendre 1965 pour que son usage se démocratise pleinement.

 

 

LE FAX 9 mars, 2013

Classé dans : INVENTIONS — jcn54 @ 4:04

LE FAX dans INVENTIONS fax

 En 1843, l’horloger anglais Alexander Brain reçut un brevet pour une machine permettant de transmettre des images à distance, sans jamais s’en servir pour transmettre un seul document. Le physicien italien Giovanni Caselli s’en inspira pour développer son pantélégraphe, qui fut utilisé pendant plus de quinze en ans entre Paris et Marseille.

 

 

E-MAIL 5 mars, 2013

Classé dans : INVENTIONS — jcn54 @ 3:13

E-MAIL dans INVENTIONS email

 En 1971, alors qu’il travaillait sur la conception d’Arpanet – l’ancêtre d’Internet –, l’ingénieur Ray Tomlinson s’envoya le premier e-mail. Il se basa pour cela sur deux programmes différents : le premier permettait à un utilisateur de laisser des messages à un autre utilisateur sur le même ordinateur, et le second permettait d’envoyer des fichiers d’un ordinateur à l’autre. Il choisit le signe @ pour séparer le destinataire du nom de l’ordinateur. Le contenu du premier e-mail ressemblait à quelque chose comme « QWERTYUIOP ».

 

 

ECRITURE BRAILLE 4 mars, 2013

Classé dans : INVENTIONS — jcn54 @ 3:26

ECRITURE BRAILLE dans INVENTIONS braille

Le précurseur de l’alphabet Braille est un capitaine de l’Armée française, Charles Barbier. En 1808, il mit au point un système qui permettait aux soldats de lire et d’écrire dans le noir, pour éviter qu’ils ne se fassent repérer par l’ennemi. Ce système, baptisé « écriture nocturne », fonctionnait grâce à un code de douze points qui représentaient, en fonction de leur configuration, un son particulier. Charles Barbier comprit à quel point les aveugles pourraient tirer de son système et il se rendit, en 1821, à l’Institut Royal des Aveugles, situé à Paris. Là, un jeune élève de douze ans, Louis Braille, s’enthousiasma pour son système de reconnaissance tactile. Le garçon trouvait cependant que la lecture restait difficile : le nombre de points à prendre en compte était tout simplement trop important. Louis Braille décida alors de créer un nouveau système, basé sur seulement six points. Il abandonna aussi l’idée de sonorités pour se baser sur celle de l’alphabet classique : chaque configuration ne représenterait plus une syllabe ou un son mais une simple lettre. Louis Braille développa ensuite des caractères pour les mathématiques et la musique (notes et rythmes). En 1825, son système était au point. Deux ans plus tard, le premier livre en braille sortait.

Aujourd’hui, le braille est devenu un langage universel et a été adapté dans quasiment toutes les langues. Avec le développement de l’informatique et de l’Internet, des interfaces spécifiques comme les claviers braille ont été conçus.

 

 

CLAVIER QWERTY 1 mars, 2013

Classé dans : INVENTIONS — jcn54 @ 3:45

CLAVIER QWERTY dans INVENTIONS qwerty

Le clavier QWERTY (et par extension le clavier AZERTY pour la France) a été inventé en 1868 par l’américain Christopher Sholes. Les machines à écrire fonctionnaient alors avec un système de « tiges » : lorsque l’opérateur frappait une touche, la tige correspondante était actionnée et venait imprimer l’encre sur le papier. Cependant, plus on frappait vite, plus les tiges adjacentes avaient tendance à se superposer et à bloquer la mécanique. Sholes eut alors l’idée d’éloigner les unes des autres les lettres les plus courantes de la langue anglaise, de telle sorte que l’on puisse toujours taper aussi vite sans que les tiges ne s’emmêlent. Il commanda une étude statistique à ce sujet et mit au point le clavier QWERTY.

 

 

CODE MORSE 27 février, 2013

Classé dans : INVENTIONS — jcn54 @ 5:06

CODE MORSE dans INVENTIONS morse

Le code Morse, qui permet d’encoder des caractères en une série de traits et de points, fut inventé par le peintre Samuel Morse dans les années 1830, alors qu’il travaillait sur la construction d’un télégraphe. Il pensait au début ne mettre au point qu’un code pour les chiffres (la construction de phrase s’effectuant en fonction du numéro des lettres dans l’alphabet), mais il développa finalement un alphabet complet, y incluant même certains caractères spéciaux. Les lettres les plus courantes étaient les plus simples à utiliser (le « e » correspondait à un simple point).

 

 

EAU DE JAVEL 26 février, 2013

Classé dans : INVENTIONS — jcn54 @ 3:55

EAU DE JAVEL dans INVENTIONS javel

 En 1785, le chimiste français Claude Louis Berthollet, ancien camarade de classe de Lavoisier, découvre les propriétés décolorantes du chlore. Il fabrique alors une solution d’hypochlorite de sodium pour blanchir les toiles : l’eau de javel. Ce n’est que plus tard que l’on utilisera les propriétés désinfectantes de l’eau de javel.

 

12345...7
 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake