Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 

LA THERMOS 6 mars, 2012

Classé dans : INVENTIONS — jcn54 @ 7:49

LA THERMOS dans INVENTIONS thermos

Au XIXè siècle, Sir James Dewar, chimiste et physicien britannique, était un spécialiste de la matière à basse température. Il fut notamment le premier à produire de l’hydrogène liquide. En 1892, il mit au point une bouteille qui permettait de limiter les transferts de chaleur avec le milieu extérieur. Son « vase Dewar » était constitué de deux parois de verre séparées par du vide. En 1904, la firme allemande Thermos GmbH commercialisa l’invention de Dewar sous la marque « Thermos », qui vient du grec « therme » (chaud).

 

 

LA POIRE WILLIAMS 5 mars, 2012

Classé dans : INVENTIONS — jcn54 @ 3:21

LA POIRE WILLIAMS dans INVENTIONS poirewilliams

En 1765, un instituteur anglais, M. Stair, mit au point une nouvelle variété de poires. On ne sait pas s’il s’agissait là d’une hybridation provoquée ou d’une mutation due au hasard, toujours est-il qu’un pépinière M. Williams, acquit la production et commercialisa le fruit sous son propre nom.

 

 

LE BATEAU A VAPEUR 28 février, 2012

Classé dans : INVENTIONS — jcn54 @ 7:38

Au XVIIIè siècle, le développement de la machine à vapeur dépasse le cadre de l’industrie pour s’immiscer dans celui des transports. De nombreux inventeurs tentent d’appliquer cette nouvelle source d’énergie à la navigation maritime et construisent, avec peu de succès, les premiers prototypes de bateaux à vapeur. Le 9 août 1803, l’inventeur américain Robert Fulton fait naviguer sur la Seine le premier bateau à vapeur. Celui-ci avance à l’allure d’un piéton (environ 6 km/h) et effectue plusieurs manœuvres. Il embarque même plusieurs membres éminents de l’Institut. Malgré le succès de cette démonstration, Napoléon rejette l’invention de Fulton, considérant l’inventeur comme un charlatan. L’Américain retourne donc aux Etats-Unis, où il ouvre le 17 août 1807 la première ligne commerciale régulière, entre New York et Albany. Dix ans plus tard, en 1817, il existait 131 bateaux à vapeur de par le monde.

LE BATEAU A VAPEUR dans INVENTIONS bateauvapeurfulton

Présentation du bateau à vapeur par Fulton à Bonaparte en 1803.

robertfulton dans INVENTIONS

Robert Fulton

 

 

LE SOUS-MARIN 27 février, 2012

Classé dans : INVENTIONS — jcn54 @ 8:24

Le premier submersible a certainement été construit en 1624 par le Hollandais Cornelius Drebbel, alors au service du roi d’Angleterre Jacques Ier. Il n’existe aucune représentation de ce bâtiment, mais les chroniqueurs de l’époque le décrivent comme un bateau recouvert de cuir, propulsé par douze rameurs, qui pouvait effectuer des plongées dans la Tamise. En 1776, l’Américain David Bushnell met au point le premier sous-marin de guerre, baptisé « La Tortue ». La seule personne qui pouvait y entrer devait faire tourner l’hélice d’une main et manipuler le gouvernail de l’autre ! La Tortue a été utilisée pendant la Guerre d’Indépendance pour déposer des mines à proximité des bâtiments britanniques.

LE SOUS-MARIN dans INVENTIONS sousmarin

drebbel dans INVENTIONS

Cornelius Drebbel

 

 

JEANS 10 février, 2012

Classé dans : INVENTIONS — jcn54 @ 7:37

JEANS dans INVENTIONS jeans

 Dans les années 1850, alors que la ruée vers l’or bat son plein dans l’Ouest américain, un jeune tailleur New-Yorkais d’une vingtaine d’années arrive à San Fransisco pour ouvrir une boutique de textile. Il remarque alors que les pantalons des chercheurs d’or supportent mal le travail éprouvant de la mine, et qu’ils s’usent très rapidement. Pour remédier au problème, il décide d’en fabriquer à l’aide d’une toile grossière, initialement destinée à fabriquer des tentes ou à recouvrir les wagonnets. Les premiers pantalons ne sont pas confortables, mais ils résistent longtemps. Par la suite, Levi Strauss découvre un coton provenant « de Nîmes », qu’il utilise pour fabriquer des jeans plus confortables.

 

 

TUPPERWARE 9 février, 2012

Classé dans : INVENTIONS — jcn54 @ 7:27

 

TUPPERWARE dans INVENTIONS tupperware1

C’est au sein de l’industrie chimique Du Pont de Nemours que l’Américain Earl Tupper commença à travailler sur un polymère simple et bon marché, le polyéthylène. A partir de cette molécule, il développa de petits bols en plastique hermétiques et lança sa société en 1938. En 1946, il commença à commercialiser ses produits, mais l’accueil du public fut très mitigé et les ventes ne décollèrent pas. Cependant, à la fin des années 1940, la vente à domicile remporta un succès très conséquent et la « réunion Tupperware » fut bientôt l’unique méthode de distribution des petites boîtes en plastique de M. Tupper.

 

 

 

 

LE PRESERVATIF 8 février, 2012

Classé dans : INVENTIONS — jcn54 @ 7:38

LE PRESERVATIF dans INVENTIONS preservatifs

La compagnie Goodyear Tire & Rubber est la première à mettre au point un préservatif en caoutchouc, résistant et imperméable. Il est lavable, donc réutilisable. Sa durée de vie est tablée sur 5 ans.
Mais l’histoire relate l’apparition de préservatifs bien avant le XIXe siècle. 3 000 avant Jésus-Christ, les Egyptiens se protégeaient déjà des maladies vénériennes avec le port d’un tube confectionné en boyaux de mouton. Au Xe siècle, les Chinois utilisaient un papier de soie huilé. Puis au XVIe siècle, un certain Gabriel Fallope, médecin italien, préconisait le port d’un étui d’étoffe fine trempé dans une décoction aux herbes ou de la salive pour lutter contre la syphilis, le mal de cette époque. En France, le roi Louis XIV, connu pour son amour des femmes, portait un fourreau en velours orné d’un ruban de couleur permettant que celui-ci tienne en place.

Les suites de l’invention

L’apparition du caoutchouc au XIXe siècle révolutionne le préservatif. Les personnes l’utilisent comme moyen contraceptif à ce moment là. Il se dote, avec le temps, d’un petit réservoir pour faciliter sa mise en place. Boudé dans les années 20, par un ordre moral fort, le préservatif revient sur le devant de la scène dans les années 60-70 lors de la révolution sexuelle. Mais il devient l’emblème de toutes une génération, celle des années 80, celle du SIDA. Le préservatif demeure encore aujourd’hui, le moyen le plus sûr de se protéger des MST et surtout du VIH. Pour éduquer les jeunes et faire que le port du préservatif soit un automatisme, celui-ci se décline en plusieurs couleurs et goûts. Les différentes entreprises de fabrication de préservatifs rivalisent d’ingéniosité pour que le plaisir demeure tout en se protégeant : micro perles, nervures, lubrifiants… Les allergiques au latex ne sont pas en reste ; des préservatifs spéciaux faits en polyuréthane sont vendus dans les pharmacies.

 

 

LE MONOPOLY 6 février, 2012

Classé dans : INVENTIONS — jcn54 @ 8:26

 Le 5 janvier 1904, l’Américaine Elisabeth Maggie reçoit le brevet de son Jeu du propriétaire, qui vise à démontrer par la pratique les méfaits du capitalisme, et plus particulièrement la manière dont le principe de la location ne fait qu’accroître les inégalités entre riches et pauvres. Pendant la Grande Dépression de 1929, le représentant de commerce Charles Darrow, alors au chômage, entrevoit les possibilités commerciales du jeu et il décide de l’améliorer. Commençant par les fabriquer à la main, il convainc la société Parker Brothers de le diffuser. Dès 1935, le jeu est distribué à grande échelle. Par la suite, la compagnie décide de payer Elisabeth Maggie (500 $ sans royalties) et les autres inventeurs qui ont amélioré le jeu au fur et à mesure pour ne pas avoir de problème de droits. Elle décide aussi de promouvoir Darrow comme son unique inventeur.

LE MONOPOLY dans INVENTIONS monopoly

 

 

 

LE VIOLON 3 février, 2012

Classé dans : INVENTIONS — jcn54 @ 8:15

Beaucoup de mystère plane sur l’inventeur du violon mais également sur sa localité. Une chose est sûre, cet instrument a vu le jour vers 1520 dans une contrée proche de Milan. Certains parlent de la ville de Brescia, d’autres de Crémone. Impossible de départager.
Même dilemme concernant le luthier novateur. Les spécialistes hésitent entre Giaccobo dalla Corna, Zanetto Montichiaro et Andrea Amati. Difficile de savoir. La première fois que l’existence de cet instrument à cordes a été mentionnée, ce fût en 1523 dans un registre de la Trésorerie de Savoie.
Le violon résulte de la fusion de trois autres instruments qui sont le rebec, la vièle et la lire de Braccio.

Très vite, le violon apparaît dans les arts. Il se répond en Europe comme une traînée de poudre. Il plaît à toutes les couches sociales, aussi bien les personnes modestes que la noblesse. Cet instrument se veut à la fois populaire et élégant.
Depuis les XVIe siècle, le violon a parcouru un long chemin et on le retrouve dans de nombreuses musiques : indiennes, tziganes, jazz, folklores et même le rock. Le violon peut couvrir tous les répertoires souhaitée : grave, taciturne, enjoué, exalté mais aussi swing. Stéphane Grappelli est le premier à faire vibrer les cordes de cette manière.

LE VIOLON dans INVENTIONS violon

 

 

 

 

MOTOCYCLETTE 27 janvier, 2012

Classé dans : INVENTIONS — jcn54 @ 7:26

Officiellement, le brevet de la première moto de l’histoire, le vélocipède à vapeur, a été déposé en 1868 par Louis Guillaume Perreaux. On l’appelle le « vélocipède à grande vitesse ». Ce prototype était attaché à un axe vertical : la moto tournait donc en rond sans fin. En 1885, Daimler réalise un moteur à quatre temps qu’il met sur un vélocipède en bois : c’est la première moto avec moteur à pétrole. Pour l’anecdote, le véhicule avec quatre roues, à l’instar des vélos pour l’apprentissage des enfants. Le concept n’aurait été inventé que pour tester le moteur.

 La moto se développera durant la première guerre mondiale: les soldats s’en serviront beaucoup pour sa facilité d’usage dans une période où la plupart des véhicules étaient bloqués. Des années 20 aux années 40, les progrès technologiques et économiques permettront son essor (apparition des vitesses, amélioration des pneus). A la fin des années 50, la moto perdra de son prestige, le prix des voitures ayant considérablement baissé. La production, alors majoritairement européenne, deviendra japonaise. La première moto du constructeur Honda arrivera en Allemagne en 1959.

MOTOCYCLETTE dans INVENTIONS velocipedevapeur

 

 

1...34567
 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake