Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 

DOLMEN DE ROSTUDEL 24 octobre, 2013

Classé dans : LA BRETAGNE — jcn54 @ 5:26

Ce très beau dolmen est un peu à l’écart de la route et du village de Rostudel, et est en parfait état de conservation. Sa table mesure plus de 3 m de longueur et son dessus est à environ 1.50 m du sol.

À l’origine, le dolmen était constitué d’une chambre funéraire parfaitement close, les espaces entre les orthostates [piliers] étaient obturés par une maçonnerie en pierres sèches, le tout recouvert d’un tumulus en terre ou en pierrailles (cairn). L’extérieur était limité par un muret circulaire, des contreforts, ou des blocs dressés disposés en cercle (cromlech).

DOLMEN DE ROSTUDEL dans LA BRETAGNE dscn2050

dscn2051 dans LA BRETAGNE

 

 

COUCHER DE SOLEIL EN PRESQU’ILE DE CROZON (29) 23 octobre, 2013

Classé dans : LA BRETAGNE — jcn54 @ 5:21

COUCHER DE SOLEIL EN PRESQU'ILE DE CROZON (29) dans LA BRETAGNE 2611

2661 dans LA BRETAGNE

2671

 

 

EN BRETAGNE, UNE VIEILLE PORTE 22 octobre, 2013

Classé dans : LA BRETAGNE,PORTES ANCIENNES — jcn54 @ 3:39

EN BRETAGNE, UNE VIEILLE PORTE  dans LA BRETAGNE dscn2039

 

 

LA MAISON DU CURE (Ty ar C’huré) ALIGNEMENTS MEGALITHIQUES (29) 21 octobre, 2013

Classé dans : LA BRETAGNE — jcn54 @ 5:47

La maison du curé est un étrange alignement mégalithique qui s’étire sur près de 300 mètres au milieu des pins (présents sur le site seulement depuis les années 1960). Personne n’a pu, jusqu’à aujourd’hui, donner un début d’explication tant au sujet du nom que de la structure de ce site très curieux.

LA MAISON DU CURE (Ty ar C'huré) ALIGNEMENTS MEGALITHIQUES (29) dans LA BRETAGNE dscn2114

dscn2111 dans LA BRETAGNE

dscn2112

dscn2113

 

 

DOLMEN DE PEN AR RUN (TAOL-VAEN PEN AR RUN) TELGRUC-SUR-MER 29 20 octobre, 2013

Classé dans : LA BRETAGNE — jcn54 @ 5:02

DOLMEN DE PEN AR RUN (TAOL-VAEN PEN AR RUN) TELGRUC-SUR-MER 29 dans LA BRETAGNE dscn2027

Au bord d’un chemin, à deux pas des maisons de Pen ar Run, ce dolmen est réellement impressionnant, parce que très massif. L’épaisseur de la table est au moins de 60 cm, et les points d’appui sur les piliers sont de quelques centimètres carrés…

 

 

EGLISE NOTRE-DAME (JUCH (29) 19 octobre, 2013

Classé dans : CHAPELLES, EGLISES, CATHEDRALES,LA BRETAGNE — jcn54 @ 4:25

Ancienne trêve de Ploaré, devenue paroisse en 1844.

 Eglise sous le double vocable de Saint-Maudez et Notre-Dame, sans doute en raison de la présence proche du château jadis situé sur la butte à l’est de l’édifice.

 Elle comprend une nef de six travées avec collatéraux, s’achevant par un chevet à trois pans.

 Sur le mur sud contre le porche est greffée une chapelle en aile.

 La nef de type obscur est très haute avec des arcades en tiers-point pénétrant directement dans les piles.

 On observe la présence de vases acoustiques en haut des murs, éléments imités de l’église de Ploaré.

 Les parties les plus anciennes sont le porche sud et la petite porte proche du chœur, datant de la fin du XVe siècle ou du début du XVIe siècle. Sous le porche on notera les armes des seigneurs du Juch.

 Le chevet est inspiré de celui de l’église de Ploaré et fut construit vers 1668.

 On retrouve des dates voisines sur le bas-côté nord (1660, 1696).

 La façade occidentale, dont l’origine remonte au XVIe siècle, a subi au cours du XVIIe siècle de grandes transformations qui ont consisté à inclure dans le pignon, le porche à fronton brisé, la tour qui ressemble à celle de Poullan avec ses deux galeries, et la chambre des cloches, sans doute du début du XVIIIe siècle (date 1730 sur le contrefort gauche).

 Mobilier :

 - maître-autel du XVIII siècle. Anges adorateurs .

 Autels latéraux du XVIIIe siècle.

 - confessionnal à demi-dôme du XVIII siècle.

 - statues anciennes en bois polychromes : Vierge de l’Annonciation, ange Gabriel (XVI siècle), saint Michel terrassant le démon, très connu sous le nom de « diable du Juch » ou « diaoul ar Yeuc’h » (XVIIe siècle), saint Sébastien.

 - Vitraux : au chevet, crucifixion du XVIe siècle, restaurée.

 - quatre baies de l’atelier Küchelbecker-Jacquier du Mans, 1882-1884. Deux niches à volets dans le chœur avec peintures retraçant la vie de la Vierge et l’enfance de Jésus.

 Dans l’enclos, croix du XVIe siècle.

 Le pardon qui se déroule le lundi de Pâques était jadis très fréquenté et les marins douarnenistes avaient la curieuse habitude de glisser dans la gueule du diable cornu chiques et mégots…

EGLISE NOTRE-DAME (JUCH (29) dans CHAPELLES, EGLISES, CATHEDRALES dscn2390

dscn2354 dans LA BRETAGNE

dscn2355

dscn2356

dscn2359

dscn23601

dscn23621

dscn23631

dscn23641

dscn2368

dscn2369

dscn2370

dscn2371

dscn2375

dscn2378

 

 

LE PONT DE TENEREZ (PRESQU’ILE DE CROZON 29) 18 octobre, 2013

Classé dans : LA BRETAGNE — jcn54 @ 5:50

Pont de 2011

En 1998, le projet retenu s’oriente vers une reconstruction du pont de Térénez à proximité du pont actuel. L’option majeure est d’offrir des accès en courbe pour fluidifier la circulation. Sur le pont de 1951, les accès à angle droit ne permettaient pas le croisement d’un semi-remorque et d’un autre véhicule, l’un devant céder le passage à l’autre.

Le chantier a débuté le 19 avril 2007. Les boîtes d’ancrage des haubans, au sommet des piliers, ont été respectivement hissées le 7 juillet 2009 en rive gauche (côté Argol sur la presqu’île) et le 13 janvier 2010 en rive droite (côté Rosnoën). La première moitié de la structure, à partir du pilier rive gauche, a été achevée fin mars 2010 et l’ensemble de la structure, reliant les deux rives, fin août 2010. L’inauguration a eu lieu le week-end des 16 et 17 avril 2011 : samedi 16 avril, inauguration et passage symbolique du Tour cycliste du Finistère sur le nouveau pont. Dimanche 17 avril, fermeture totale de l’axe routier avec animations et accès aux deux ponts uniquement réservés aux piétons, cavaliers et véhicules anciens de collection. Ce magnifique ouvrage d’art a ensuite été ouvert définitivement à la circulation ce même jour aux alentours de 23 h. Il est le premier pont courbe à haubans de France, de 515 m de portée dont 285 m pour la travée centrale4,5. L’ouvrage a été conçu par l’architecte Charles Lavigne et l’ingénieur Michel Virlogeux6. Thomas Lavigne et Christophe Cheron ont assuré le suivi architectural de l’ouvrage pendant le chantier. C’est une première mondiale, jamais un pont à haubans de forme circulaire n’avait été construit.

LE PONT DE TENEREZ (PRESQU'ILE DE CROZON 29) dans LA BRETAGNE dscn1996

dscn1967 dans LA BRETAGNE

dscn1968

dscn1969

dscn1973

dscn1988

dscn2005

Le premier pont de Térénez a été construit entre 1913 et 1925. C’était un pont suspendu d’une longueur de 350 m, dont 272 m pour la portée principale1. Le 13 décembre 1925, il est ouvert à la circulation et aura été, à l’époque, le plus grand pont d’Europe2. Ce pont de Térénez aurait été détruit le 24 août 1944 par l’armée allemande, afin de retarder l’avance des troupes alliées ; des témoins affirment qu’il fut détruit par des bombardements américains, en même temps que ceux-ci bombardaient la ville de Telgruc, à proximité.

 

 

Pont de 1952

Le nouveau pont, basé sur ses piles d’origine, n’est terminé qu’en 1952. C’est un pont suspendu, comme le précédent, qui reprend les mêmes mensurations : longueur de 350 m, dont 272 m pour la portée principale3. Ce pont est aujourd’hui atteint du « cancer du béton » (alcali-réaction) et se trouve depuis 1992 sous étroite surveillance. Il sera déconstruit bien après la mise en service du nouveau pont, faute de budget, les travaux commenceront début 2014. Il sera scié en plusieurs tronçons, les deux extrémités du premier pont de 1925 seront conservés et serviront de belvédère.

dscn1979

dscn1984

dscn2025

 

 

L’ENCLOS ET LE CALVAIRE DE PLEYBEN (29) 17 octobre, 2013

Classé dans : CHAPELLES, EGLISES, CATHEDRALES,LA BRETAGNE — jcn54 @ 4:26

Il date de 1555 à 1650. Une inscription orne le socle de la statue de saint Germain au-dessus de l’entrée du porche et la date de 1555 : « En l’honneur de Dieu et de Notre-Dame et de monsieur saint Germain cette croix fut commencée ». Les groupes de la Cène, de l’Entrée triomphale à Jérusalem et du Lavement des Pieds, situés sur la face Est, datent de 1650 et sont l’oeuvre du sculpteur brestois Julien Ozanne. Les principales scènes sont : l’Annonciation, la Visitation, la Nativité, l’Adoration des Mages, la Fuite en Egypte, Jésus enfant et les docteurs de la loi, Entrée triomphale à Jérusalem, la Cène, le Lavement des Pieds, la tentation au désert, l’Agonie, l’Arrestation, Jésus devant Caiphe, Pietà, le Christ bafoué, Pierre pleure son reniement, « Ecce homo », Pilate se lave les mains, les Cavaliers, la Crucifixion, la descente aux limbes, la mise au tombeau, la montée au calvaire, la Résurrection.

 La porte triomphale (1725) : elle possède une arcade en plein cintre surmontée d’un fronton courbe.

L'ENCLOS ET LE CALVAIRE DE PLEYBEN (29) dans CHAPELLES, EGLISES, CATHEDRALES dscn2344

dscn2345 dans LA BRETAGNE

dscn2346

dscn2347

dscn2348

dscn2349

 

 

QUAND UN ESTUAIRE… 16 octobre, 2013

Classé dans : LA BRETAGNE — jcn54 @ 4:04

QUAND UN ESTUAIRE... dans LA BRETAGNE dscn2090

dscn2091 dans LA BRETAGNE

dscn2093

dscn2094

 

 

LA FONTAINE SAINT-DIVY (29) 15 octobre, 2013

Classé dans : FONTAINES ET LAVOIRS EN FRANCE,LA BRETAGNE — jcn54 @ 6:19

Fontaines oraculaires
On trempe la chemise des enfants nés avec une barre bleue entre les yeux, laquelle est surnommée le mal de saint Divy/sant Divi. Il s’agit d’un signe de mort prématurée. Pour y remédier, il fallait placer le malade dans une gouttière, entre les rochers où sainte Nonne/santez Nonn enfanta.

 Saint-Divy / Sant-Divi
L’appellation vient du fait qu’on y honorait saint Divy. Il s’agit d’un grand village situé à 7 km environ à l’ouest du bourg.
Le patron de cette localité du Nord-Finistère est, depuis le XVIIème siècle, Divy, fils de sainte Nonn et petit fils de saint Brehan.

Saint Divy / Sant-Divi
Le nom Divy, au même sens que David, signifie « tendrement aimé» et apparaît aujourd’hui écrit sous de nombreuses formes dont Divi, Devi, Dewi, Dewy, Devy, Avit, Avy, Ewy. Sainte Nonn, déjà religieuse, fut violée par Xantus. Elle quitta plus tard son pays pour se rendre en Armorique. Devenu primat de Cambrie, Divy transféra son siège à Ménévia dans le Pembrokeshire où il mourut en 589 (le 5 mars probablement).
Il est fêté le 1 cr mars.
Prêchant l’humilité, prônant le travail manuel, il s’habillait de peaux de bêtes et se nourrissait si sommairement qu’il fut surnommé Waterman, le buveur d’eau. Très popuhtire, fondateur d’une douzaine de monastères dont Glastonbury, il est, avant tout, le grand saint patron du pays de Galles. Par son influence, il a donné un véritable style au monachisme breton.
Il est vénéré dans la paroisse de Dirinon** -l’éponyme en est sainte Nonne*, sa mère- à la chapelle de Lannuzel et à la fontaine de Kerverrot.
Une certaine légende le fait naître en Armorique supposant que sainte Nonn aurait fui la Cam brie peu de temps après avoir été agressée. Ceci semble toutefois difficile à envisager.
Les mères l’invoquent pour obtenir la guérison de leurs enfants malades ou encore, par endroits, pour les favoriser dans l’acquisition d’une marche précoce.

Saint Divy / Sant-Divi
1 Mars
Pouvoir(s) Guérisseur(s) attribué(s) au saint :
1) TROUBLES DE LA CROISSANCE ET DE LA MARCHE : Troubles de la marche
Fontaine(s) de guérison : Landébia/fontaine Saint David (22)
Pour certains hagiographes, Divy (alias David), fils de Nonna, n’aurait jamais quitté son pays d’origine (Galles) où il aurait vécu au VIème siècle. Devenu moine, il aurait fondé plusieurs monastères. Il aurait été nommé abbé, sacré évêque régionnaire, puis désigné comme primat de Cambrie. Il serait mort le 5 mars 589.
S’il est vénéré en Armorique, c’est parce qu’il avait donné une telle substance à la vie monastique en Bretagne insulaire que cette conception s’était transportée en Bretagne armoricaine.
Dans les Côtes d’Armor, à Landébia (canton de Plancoët), la fontaine dédiée à saint Divy, dite de saint David, produit une eau claire à laquelle on attribue des valeurs toniques. On utilise ce pouvoir au profit des enfants qui tardent à marcher.

LA FONTAINE SAINT-DIVY (29) dans FONTAINES ET LAVOIRS EN FRANCE dscn2043

dscn2044 dans LA BRETAGNE

dscn2046

 

1...34567...13
 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake