Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 

GEORGES NELSON (ART DECO) 2 janvier, 2011

Classé dans : RETROSPECTIVE — jcn54 @ 9:47

George Nelson a imaginé l’horloge murale Kite Clock en 1960. Elle est en aluminium, et dispose d’un mouvement à quartz.

horloge.jpg

George Nelson (1908, Hartford, Connecticut – 1986, New York) est un designer américain. Tout comme Paul László, Charles Eames et Isamu Noguchi, il a conçu une panoplie d’objets pour la compagnie Howard Miller et a contribué à son rayonnement international.

 

 

ANDRE SORNAY (ART DECO) 21 novembre, 2010

Classé dans : RETROSPECTIVE — jcn54 @ 9:21

 Disparu en 2000, André Sornay restera de son vivant un “provincial” de l’Art déco. Présentés aux Expositions internationales de Paris en 1925 et 1937, ses meubles séduisent par leurs innovations, sans parvenir à s’imposer au même titre que les grands noms de la capitale, Leleu ou Ruhlmann. Ses créations furent-elles diluées dans la production lyonnaise, qualifiées d’un modernisme trop sage ? L’homme tient pourtant une place à part : remarqué et soutenu dès ses débuts par Pierre Chareau et Francis Jourdain, le “plus audacieux des ébénistes lyonnais”, selon la presse de l’époque, revient à présent sur le devant de la scène. On a enregistré notamment une première adjudication record fin 2001 pour un bureau en placage d’acajou, aux montants réalisés dans un échantillonnage de bois exotiques. Il fut arraché pour 102 000 euros, soit plus du triple de son estimation. C’est une reconnaissance à laquelle ne s’attendaient pas Jacques de Vos et Michel Giraud. Depuis cinq ans, ils achètent Sornay, “même si à l’époque, c’était une gageure”, rappelle le premier. C’est son confrère qui l’a convaincu. “D’origine Lyonnaise, je possédais déjà un meuble extraordinaire de Sornay évoquant le désormais fameux bar à ski de Dupré-Lafon, une merveille. On est parti à Lyon voir d’autres pièces. Jacques est tombé sous le charme”, se souvient Michel Giraud.

“L’Âge d’or, ce sont les années 1930, précise Jacques de Vos. Sornay décide alors d’utiliser du contreplaqué, c’était économique et cela autorisait un jeu entre le rainurage de ce support et le traitement du placage. Enfin, ce dernier n’était plus collé sur le corps du meuble, mais clouté en laiton apparent. C’était vraiment nouveau tant du point de vue technique qu’esthétique. C’est devenu sa marque de fabrique, au même titre que la pureté de ses lignes et l’équilibre de ses volumes.”

meubles2.jpg

meubles.jpg

Meubles crées en 1935.

 

1...56789
 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake