Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 

CA S’EST PASSE UN 25 JUILLET 25 juillet, 2014

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 5:45

 

bleriot

Blériot traverse la Manche, c’est en 1909.

Le 25 juillet 1909, moins de 6 ans après le saut de puce des frères Wright, a lieu la première traversée aérienne de la Manche. Ingénieur centralien enrichi dans la fabrication de phares automobiles, Louis Blériot consacre sa fortune à créer des prototypes d’avions.

Après 32 échecs qui lui ont valu le surnom de « roi de la casse », il tente le tout pour le tout et, en 27 minutes, traverse la Manche aux commandes de son dernier-né, le Blériot XI. Fort de son triomphe, il va se lancer dans la construction d’avions en grande série jusqu’à sa mort, le 1er août 1936.

 

 

CA S’EST PASSE UN 23 JUILLET 23 juillet, 2014

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 5:04

 

haile

Naissance de Haïlé Sélassié 1er, c’est en 1892.

23 juillet 1892 à Egersa Soro (Éthiopie) – 27 août 1975 à Addis-Abeba (Éthiopie)

Le prince Tafari Mekonen est né le 23 juillet 1892 à Egersa Goro, dans la province du Harar, en Éthiopie. Il est devenu empereur sous le nom de Haïlé Sélassié 1er en 1930 et s’est fait connaître du monde entier en juin 1936 suite à l’invasion de son pays par les troupes italiennes.

Chef du seul État africain représenté à la Société des Nations (avec le Libéria), il lança de la tribune de la SDN à Genève une vibrante dénonciation du fascisme. Il remonta sur son trône après la défaite italienne. Déposé une nouvelle fois en 1970 par un colonel marxiste, Mengistu Hailé Maryam, il fut assassiné par celui-ci le 27 août 1975. Son assassin coule une retraite paisible au Zimbabwe.

 

 

 

CA S’EST PASSE UN 17 NOVEMBRE 17 novembre, 2013

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 7:40

salengro

Suicide de Roger Salengro, c’est en 1936.

Maire de Lille et député socialiste du Nord, Roger Salengro devient en 1936, à 46 ans, ministre de l’Intérieur dans le gouvernement de Léon Blum issu de la victoire du Front populaire aux élections législatives. Il participe activement à la conclusion des accords de Matignon.

Mais en août 1936, l’hebdomadaire de droite Gringoire et son directeur Henri Béraud (un ancien journaliste du Canard Enchaîné !) l’accusent d’avoir déserté pendant la Grande Guerre. Une enquête montre qu’il avait été en fait capturé en allant chercher le corps de l’un de ses compagnons de tranchée, avec l’accord de son chef.

Disculpé mais affecté par la campagne de calomnies et, qui plus est, déprimé par la mort de sa femme, Roger Salengro se suicide le 17 novembre 1936 dans sa cuisine de Lille.

 

 

 

 

L’ANCIENNE ABBAYE DE BOQUEN (22) {1} 25 août, 2012

Classé dans : CHAPELLES, EGLISES, CATHEDRALES,LA BRETAGNE — jcn54 @ 2:14

En plein coeur de la forêt de Plénée-Jugon se dresse le monastère Notre-Dame de la Croix Vivifiante, ancienne abbaye de Boquen.

L’abbaye cistercienne de Boquen a été fondée vers 1137 par Olivier II, comte de Dinan. A son apogée, elle abrita une centaine de moines et de convers. Le déclin de l’abbaye se manifeste à partir du XVIè siècle, avec les contraintes de la commende et lors des guerres de la Ligue (1588 – 1598), pendant lesquelles elle pâtit de nombreux pillages. A la veille de la Révolution, seuls le prieur et trois moines l’habitent encore.

En 1790, l’abbaye est vendue comme bien national pour une bouchée de pain. Laissée totalement à l’abandon pendant plus d’un siècle, elle est
transformée en simple carrière de pierre.

En 1936, un moine cistercien nommé Dom Alexis revient à Boquen et prend possession de l’Abbaye. Avec quelques moines, il restaure peu à peu la vie monastique selon la Règle de l’Ordre Cistercien et entreprend la reconstruction des bâtiments (réfectoire, bibliothèque, chapelle,…), l’œuvre d’une vie entière.

Ces efforts vaudront à l’Abbaye d’être classée Monument Historique en 1938.

Les efforts de Dom Alexis sont couronnés lors de la Consécration de l’église abbatiale en août 1965, à laquelle il assiste sur une civière, épuisé par une vie de labeur, en présence d’une foule de personnalités religieuses et civile. Dom Alexis meurt au mois de novembre de la même année.

L'ANCIENNE ABBAYE DE BOQUEN (22) {1} dans CHAPELLES, EGLISES, CATHEDRALES BINIC-2-105

BINIC-2-104 dans LA BRETAGNE

BINIC-2-106

BINIC-2-109

BINIC-2-111

BINIC-2-112

BINIC-2-117

BINIC-2-118

BINIC-2-119

BINIC-2-121

BINIC-2-123

BINIC-2-125

BINIC-2-129

BINIC-2-131

BINIC-2-132

BINIC-2-133

BINIC-2-134

 

 

CA S’EST PASSE UN 1ER AOUT 1 août, 2012

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 6:56

 CA S'EST PASSE UN 1ER AOUT dans JOUR ANNIVERSAIRE joberlin

Hitler ouvre les Jeux de Berlin, c’est en 1936.

Le 1er août 1936, à 16 heures, devant 120.000 spectateurs rassemblés dans le nouveau stade de Berlin, Adolf Hiltler ouvre les XIe Jeux
Olympiques modernes. Spectaculaire démonstration de prestige du régime nazi né seulement 3 ans plus tôt, qui sera immortalisée par la cinéaste Leni Riefenstahl.

 

 

CA S’EST PASSE UN 25 JUILLET 25 juillet, 2012

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 7:12

CA S'EST PASSE UN 25 JUILLET dans JOUR ANNIVERSAIRE bleriot

Blériot traverse la Manche, c’est en 1909.

Le 25 juillet 1909, moins de 6 ans après le saut de puce des frères Wright, a lieu la première traversée aérienne de la Manche. Ingénieur centralien enrichi dans la fabrication de phares automobiles, Louis Blériot consacre sa fortune à créer des prototypes d’avions.

Après 32 échecs qui lui ont valu le surnom de « roi de la casse », il tente le tout pour le tout et, en 27 minutes, traverse la Manche aux commandes de son dernier-né, le Blériot XI. Fort de son triomphe, il va se lancer dans la construction d’avions en grande série jusqu’à sa mort, le 1er août 1936.

L’exploit

Il est 4h15 en ce matin du 25 juillet 1909. Louis Blériot est déjà à bord de son avion, le «Blériot XI». Le vent est tombé durant la nuit et le moment semble propice pour relever le défi lancé par le journal britannique, le Daily Mail : traverser la Manche à bord d’un «plus lourd que l’air». Blériot fait signe à son mécanicien : il se lance !

40 kilomètres de mer à traverser… une immensité, car aucun repère ne vient guider l’aviateur. L’aviateur repère des bateaux qui lui indiquent la direction de Douvres, en Grande-Bretagne. Puis il aperçoit l’immense drapeau tricolore que son ami, le journaliste Charles Fontaine a déployé dans un champ pour qu’il sache où se poser. À 5h12, après un virage, c’est chose faite : Blériot coupe le moteur sur le sol anglais. Une foule immense l’accueille. Le roi le recevra le lendemain. L’événement a un retentissement mondial.

L’aviation a fait la preuve de son utilité ! À peine cinq ans plus tard, elle va trouver un emploi inattendu comme arme de guerre pendant la Première Guerre mondiale. Ensuite seulement viendront les lignes commerciales et les
applications civiles…

 

 

CA S’EST PASSE UN 6 FEVRIER 6 février, 2012

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 8:21

Décès de Georges VI, c’est en 1952

  14 décembre 1895 à Sandringham (Angleterre) – 6 février 1952 à Sandringham (Angleterre)

À sa naissance, à Sandringham (Norfolk), résidence favorite de son grand-père, le Prince de Galles, le futur roi George VI est baptisé Albert, comme son arrière-grand-père Albert de Saxe-Cobourg-Gotha, l’époux de Victoria. Il reçoit le titre de duc d’York mais ses familiers l’appellent «Bertie».

Enfant, il souffre de la préférence de sa nurse pour son frère aîné. Régulièrement privé de repas, il en gardera toute sa vie des troubles gastriques. Plus gravement, son père l’astreint à se servir de la main droite. Gaucher contrarié, il en vient très tôt à bégayer.

Il s’épanouit toutefois comme son père dans la marine et participe pendant la Grande Guerre à la bataille du Jutland. Il connaît une union heureuse avec Elizabeth Bowes-Lyon, fille du comte de Strathmore, qu’il épouse en 1923 et dont il aura deux filles, la future Elizabeth II, née le 21 avril 1926, et la princesse Margaret, née le 21 août 1930.

Fait inhabituel à la cour, les princesses grandissent dans l’affection de leurs parents. Il est vrai que nul n’envisage que le duc d’York et a fortiori l’une de ses filles puissent un jour monter sur le trône.

Tout bascule en quelques mois quand l’héritier du trône manifeste sa détermination à épouser sa maîtresse, une femme déjà deux fois mariée…

À son avènement, le 11 décembre 1936, suite à l’abdication de son frère aîné Édouard VIII, le duc d’York relève le nom de son père et entre dans l’Histoire sous le nom de George VI, à la consonance plus britannique qu’Albert. Il va surmonter sa timidité et son bégaiement et se montrer, ainsi que son épouse, à la hauteur de ses responsabilités dans les épreuves de la Seconde Guerre mondiale.

CA S'EST PASSE UN 6 FEVRIER dans JOUR ANNIVERSAIRE georgesvi

 

 

 

 

CA S’EST PASSE UN 23 JUILLET 23 juillet, 2011

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 7:29

Naissance de Haïlé Sélassié 1er, c’est en 1892.

23 juillet 1892 à Egersa Soro (Éthiopie) – 27 août 1975 à Addis-Abeba (Éthiopie)

Le prince Tafari Mekonen est né le 23 juillet 1892 à Egersa Goro, dans la province du Harar, en Éthiopie. Il est devenu empereur sous le nom de Haïlé Sélassié 1er en 1930 et s’est fait connaître du monde entier en juin 1936 suite à l’invasion de son pays par les troupes italiennes.

Chef du seul État africain représenté à la Société des Nations (avec le Libéria), il lança de la tribune de la SDN à Genève une vibrante dénonciation du fascisme. Il remonta sur son trône après la défaite italienne. Déposé une nouvelle fois en 1970 par un colonel marxiste, Mengistu Hailé Maryam, il fut assassiné par celui-ci le 27 août 1975. Son assassin coule une retraite paisible au Zimbabwe.

haile.jpg

 

 

 

 

CA S’EST PASSE UN 8 JUIN 8 juin, 2011

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 7:38

 Institution des congés payés, c’est en 1936.

Le 8 juin 1936, le gouvernement de Front Populaire institue les congés payés.

Début août 1936 : les gares sont prises d’assaut par une foule joyeuse et un peu turbulente, les routes encombrées de bicyclettes et d’attelages insolites. Cet été-là, pour la première fois de leur histoire, les Français découvrent le bonheur des congés payés grâce au vote historique de la loi du 20 juin 1936, sous l’impulsion du gouvernement de Front populaire de Léon Blum. Cette victoire politique est aussi une véritable révolution culturelle qui va bouleverser durablement la société française. Des premiers bains de mer populaires aux premiers bikinis, de la Normandie à la Côte d’Azur, des départs en tandem aux voyages en 4 CV, des pique-niques en famille aux joies nouvelles du camping, c’est cette formidable aventure des congés payés que ce livre se propose de raconter en images.

congespayes.jpg

congespayes1.jpg

 

 

 

INGRID BERGMAN 2 septembre, 2010

Classé dans : Non classé — jcn54 @ 9:01

Actrice suédoise née le 29 août 1915 à Stockholm, Suède, décédée le 29 août 1982 à Londres, Angleterre .

Après avoir joué dans le film Intermezzo en 1936, elle est invitée à Hollywood pour être la vedette de la version américaine. Sa popularité s’accroit avec chaque film: Casablanca et For Whom The Bell Tolls (1943), Gaslight (1944), qui lui vaut son premier Oscar, et Joan of Arc (1948). Elle connaît son apogée dans trois films d’Alfred Hitchcock: Splellbound (1945), Notorious (1946) et Under Capricorn (1949). Et puis celle que toute l’Amérique adulait devient tout à coup une proscrite lorsqu’elle part rejoindre le metteur en scène Roberto Rossellini, laissant derrière elle son mari et sa fille, pour tourner Stromboli. Les attaques conjointes de groupements religieux, d’associations féminines et même de politiciens la font bannir du cinéma américain pendant une période de 7 ans. En 1956 elle tourne à Paris avec Jean Renoir Elena et les hommes, puis à Londres Anastasia, qui lui vaudra un deuxième prix de l’Académie, signe de réconciliation avec l’Amérique.

INGRID BERGMAN 0_61_bergman_ingrid

 

12
 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake