Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 

24 JOURS, LA VERITE SUR ILAM HALAMI 15 mai, 2014

Classé dans : CINEMA : les films que nous avons aimés... — jcn54 @ 7:31

Image de prévisualisation YouTube

Vraiment touché et bouleversé par ce film dont la réalisation permet de ressentir, au moins en partie, l’incommensurable souffrance d’une famille dont l’enfant a été ravi puis tué simplement parce qu’il était juif… Poignant de réalisme et sans mettre une communauté contre une autre, un film vraiment réussi.

24

Synopsis :

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Elle est entrée dans une boutique de téléphonie sur le boulevard Voltaire. Elle a fait mine de s’intéresser aux nouveaux portables, a obtenu le numéro du vendeur et s’en est allée. Elle l’a rappelé dès le lendemain, lui a dit qu’elle voulait le revoir. Ilan ne s’est pas méfié. Il avait vingt-trois ans, la vie devant lui… Comment pouvait-il se douter qu’en rejoignant cette jolie fille dans un café de la porte d’Orléans, il avait rendez-vous avec la mort ? Le vendredi 20 janvier 2006, Ilan Halimi, choisi par le gang des Barbares parce qu’il était juif, est enlevé et conduit dans un  appartement de Bagneux. Il y sera séquestré et torturé pendant trois semaines avant d’être jeté dans un bois par ses bourreaux. Retrouvé gisant nu le long d’une voie de chemin de fer à Sainte-Geneviève-des-Bois, il ne survivra pas à son calvaire. Dans ce film, Ruth Halimi revient sur ces 24 jours de cauchemar. 24 jours au cours desquels elle aura reçu, elle et son mari, Didier, plus de six cents appels, des demandes de rançon dont le montant ne cessera de changer, des insultes, des menaces, des photos de son fils supplicié…  24 jours d’angoisse de toute une famille, contrainte de garder le silence pour laisser travailler la police criminelle. Mais le 36 Quai des Orfèvres ne sait pas à quels individus il a affaire. Personne ne mesure la haine antisémite qui habite les ravisseurs, et ne s’imagine

 

 

LE DOLMEN DE BAGNEUX 5 avril, 2012

Classé dans : RENCONTRES AU HASARD DE NOS BALADES — jcn54 @ 22:43

La France compte de nombreuses traces néolithiques dans ses différentes régions mais le plus grand des dolmens français se trouve dans le Maine et Loire. Tout près de Saumur, celui de Bagneux est en effet de dimensions impressionnantes avec ses 23 mètres de long sur 7 de large. En tout, c’est près de 200 mètres cubes de roche qui s’imposent à la vue des nombreux visiteurs.

LE DOLMEN DE BAGNEUX dans RENCONTRES AU HASARD DE NOS BALADES dolmenbagneux1

On dit qu’avec sa quinzaine de dalles il pèserait plus de 500 tonnes. (Encore faudrait-il pouvoir le peser !) De forme rectangulaire, le dolmen est composé de huit montants sur lesquels sont posées quatre tables dont trois de très grandes dimensions et une plus petite. On situe sa construction entre 4000 et 2000 ans avant Jésus-Christ. Difficile d’imaginer comment de tels poids pouvaient être hissés les uns sur les autres il y a plus de 5000 ans ! Cela nécessitait sans doute un grand nombre de leviers et de petites pierres pour faire avancer la construction. Très probablement utilisé comme monument finéraire, il comprend une chambre impressionnante qui lui permettait de contenir un bon nombre de squelettes. Le dolmen est classé aux monuments historiques et se visite d’avril à septembre.

 

 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake