Jean Claude's news

"Le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient." (Charles Caleb Colton)

 
  • Accueil
  • > Recherche : tableau monet

CA S’EST PASSE UN 15 AVRIL 15 avril, 2014

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 4:12

 

expo

( impression soleil levant, Claude Monet )

Première exposition de l’Impressionnisme, c’est en 1874.

Le 15 avril 1874, une trentaine de peintres exposent leurs œuvres dans l’atelier de leur ami, le photographe Félix Tournachon, plus connu sous le pseudonyme Nadar, au 35, boulevard des Capucines.

Nombre de ces peintres d’avant-garde ont déjà participé onze ans plus tôt au «Salon des Refusés» autour d’Édouard Manet, avec le soutien éclairé de Napoléon III.

Ils se singularisent par une nouvelle technique picturale qui donne la primeur aux effets de lumière.

L’atelier de Nadar reçoit la visite d’un certain Louis Le Roy, critique du journal Le Charivari. Il ironise sur ces artistes qui se détournent de la manière académique en vogue sous le Second Empire et au début de la IIIe République. Il intitule son article «L’exposition les impressionnistes», d’après le titre d’un tableau de Claude Monet, Impression soleil levant (1872), qui fait partie de l’exposition.

Prétendant ridiculiser les exposants, le critique écrit : «Impression, impression, j’en étais sûr. Je me disais aussi, puisque je suis impressionné, il doit y avoir de l’impression là-dedans».

Le qualificatif d’impressionniste va rester au groupe pour la postérité ! La plupart de ses membres, tels Boudin, Cézanne, Degas, Monet, Pissaro, Renoir, Sisley… font aujourd’hui les choux gras des salles des ventes.

 

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : tableau monet

MUSEE D’ORSAY 13 février, 2014

Classé dans : MONUMENTS DE PARIS — jcn54 @ 7:47

orsay

Le musée d’Orsay est un musée national situé à Paris, sur la rive gauche de la Seine, dans le quartier Saint-Thomas-d’Aquin du 7e arrondissement, aménagé dans l’ancienne gare d’Orsay construite par Victor Laloux (1898), et inauguré en 1986. Les collections du musée présentent la peinture et la sculpture occidentale de 1848 à 1914, ainsi que les arts décoratifs, la photographie et l’architecture.

Le musée possède la plus grande collection d’œuvres impressionnistes au monde et l’on peut y voir des chefs-d’œuvre de la peinture et la sculpture comme Le Déjeuner sur l’herbe et l’Olympia d’Édouard Manet, une épreuve de La Petite Danseuse de quatorze ans de Degas, L’Origine du monde, Un enterrement à Ornans, L’Atelier du peintre de Courbet ou encore cinq tableaux de la Série des Cathédrales de Rouen de Monet et Bal du moulin de la Galette de Renoir.

Des expositions temporaires éclairent périodiquement l’œuvre d’un artiste, ou bien mettent en valeur un courant, un marchand, une question d’histoire de l’art. Un auditorium accueille des manifestations diversifiées, concerts, cinéma, théâtre d’ombres, conférences et colloques et des spectacles spécifiquement destinés à un jeune public.

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : tableau monet

GAMBIT, ARNAQUE A L’ANGLAISE 13 février, 2013

Classé dans : CINEMA : Les films que nous avons moins aimés... — jcn54 @ 6:16

Les frères Cohen nous ont habitués à mieux certes, mais ce film a le mérite de nous faire passer un agréable moment quand même. Le duo Colin Firth et Cameron Diaz fonctionne à merveille, lui très bien dans son flegme britannique et elle, très nature dans ce rôle de texane pétillante et sans complexe…

GAMBIT, ARNAQUE A L'ANGLAISE dans CINEMA : Les films que nous avons moins aimés... gambit

Synopsis : Pour voler Lionel Shabandar, l’un des hommes les plus riches d’Angleterre, Harry Deane monte une arnaque minutieusement pensée avec l’aide de son complice. Il espère lui vendre un faux Monet. Pour la réussite de son plan, il a besoin d’une reine du rodéo excentrique et imprévisible tout droit venue du Texas, qui doit prétendre que son grand-père a dérobé le tableau à la fin de la Seconde Guerre mondiale…

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : tableau monet

10 ANS ET PRODIGE DE LA PEINTURE 24 décembre, 2011

Classé dans : ART — jcn54 @ 8:16

 Il n’a que dix ans, mais des collectionneurs du monde entier s’arrachent déjà ses toiles. La dernière exposition de Kieron Williamson, écolier britannique originaire du Norfolk, a remporté un tel succès que les 33 oeuvres présentées à cette occasion ont été vendues en moins d’une demi-heure… pour un total de 180.000 euros ! Des amateurs d’art avaient fait le siège de la galerie depuis la veille pour être certains d’être servis. Pourtant, il y a à peine plus de trois ans, le garçonnet aux cheveux blonds coloriait encore de charmants dinosaures, comme n’importe quel enfant de son âge. C’est pendant l’été 2008, lors de vacances dans le Devon et en Cornouailles, que son talent s’est soudain révélé…

« Un beau jour, il nous a demandé de lui acheter des pinceaux, de la peinture et du papier », racontent ses parents Michelle et Keith Williamson. Le lendemain, Kieron, alors âgé de six ans, leur présentait un charmant tableau représentant des bateaux dans un port. Le couple n’en croit pas ses yeux, d’autant que ni l’un ni l’autre ne présentent la moindre aptitude au dessin. Le père, marchand d’art, prend toutefois soin de faire donner quelques leçons particulières au jeune prodige. Aquarelle, pastel, peinture à l’huile, acrylique : Kieron progresse à grande vitesse, et rapidement, le miracle de cet enfant capable de peindre jusqu’à six toiles par jour s’ébruite.

10 ANS ET PRODIGE DE LA PEINTURE dans ART kieronwilliamson1

L’inspiration Mini-Monet,

Kieron la puise dans la campagne environnante, son sujet favori étant le paysage. Levé à six heures, chaque matin, pour peindre avant de se rendre à l’école, celui que les médias britanniques ont baptisé mini-Monet du nom du peintre impressionniste français, ne semble pour l’instant pas se lasser de cette activité. Ses parents assurent que leur fils ne peint que quand lui-même l’a décidé et jurent être très vigilants à son équilibre. Sa mère, nutritionniste, avoue redouter les effets d’une notoriété si précoce. L’argent de la vente des tableaux demeure, quant à lui, placé sur un compte que Kieron ne pourra débloquer qu’à ses 25 printemps. De quoi s’offrir, dans la vie, un bon départ…

Reste que les critiques d’art demeurent pour l’instant partagés. Certes son coup de crayon, sa façon d’interpréter les paysages, de les expurger de trop de détails, de jouer avec l’ombre et la lumière sont saisissants. Mais s’attarderait-on de la même manière sur ses toiles si elles étaient l’oeuvre d’un homme de cinquante ans ? Pas si sûr. Qu’importe, Kieron a semble-t-il plus d’une corde à son arc. Comparé à Monet, à Van Gogh et à Picasso, il pratique aussi assidûment le football et rêve surtout d’égaler sa plus grande idole… David Beckham !

kieronwilliamso2 dans ART

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 kieronwilliamson3 

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : tableau monet

CA S’EST PASSE UN 3 DECEMBRE 3 décembre, 2011

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 8:18

Décès d’Auguste Renoir, c’est en 1919.

25 février 1841 à Limoges – 3 décembre 1919 à Cagnes-sur-Mer

Pierre Auguste Renoir décore la porcelaine avant d’accéder à la célébrité comme peintre. Ses oeuvres colorées et gaies vont porter au summum le courant impressionniste. Dans ses vieux jours, paralysé des doigts, le peintre ne cessera jamais de tenir le pinceau.

Première exposition de l’impressionnisme

Le 15 avril 1874, une trentaine de peintres exposent leurs oeuvres dans l’atelier de leur ami, le photographe Félix Tournachon, plus connu sous le pseudonyme Nadar, au 35, boulevard des Capucines.

Nombre de ces peintres d’avant-garde ont déjà participé onze ans plus tôt au «Salon des Refusés» autour d’Édouard Manet, avec le soutien éclairé de Napoléon III.

Ils se singularisent par une nouvelle technique picturale qui donne la primeur aux effets de lumière.

L’atelier de Nadar reçoit la visite d’un certain Louis Le Roy, critique du journal Le Charivari. Il ironise sur ces artistes qui se détournent de la manière académique en vogue sous le Second Empire et au début de la IIIe République. Il intitule son article «L’exposition les impressionnistes», d’après le titre d’un tableau de Claude Monet, Impression soleil levant (1872), qui fait partie de l’exposition.

 Prétendant ridiculiser les exposants, le critique écrit : «Impression, impression, j’en étais sûr. Je me disais aussi, puisque je suis impressionné, il doit y avoir de l’impression là-dedans».

Le qualificatif d’impressionniste va rester au groupe pour la postérité ! La plupart de ses membres, tels Boudin, Cézanne, Degas, Monet, Pissaro, Renoir, Sisley… font aujourd’hui les choux gras des salles des ventes.

augusterenoir.jpg

Auguste Renoir, autoportrait, 1876.

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : tableau monet

CA S’EST PASSE UN 28 NOVEMBRE 28 novembre, 2011

Classé dans : JOUR ANNIVERSAIRE — jcn54 @ 7:45

Décès de Jean-Frédéric Bazille, c’est en 1870.

6 décembre 1841 à Montpellier – 28 novembre 1870 à Beaune-la-Rolande

Le peintre Jean-Frédéric Bazille figure parmi les fondateurs de l’école impressionniste. Il est l’inventeur de la peinture en tube métallique prête à l’usage, qui révolutionna le métier en permettant aux artistes de sortir plus aisément de leur atelier et de travailler en pleine nature (ce fut véritablement l’acte fondateur de l’impressionnisme). Jean-Frédéric Bazille sera tué au combat pendant la guerre franco-prussienne de 1870.

Le 15 avril 1874, une trentaine de peintres exposent leurs oeuvres dans l’atelier de leur ami, le photographe Félix Tournachon, plus connu sous le pseudonyme Nadar, au 35, boulevard des Capucines.

Nombre de ces peintres d’avant-garde ont déjà participé onze ans plus tôt au «Salon des Refusés» autour d’Édouard Manet, avec le soutien éclairé de Napoléon III.

Ils se singularisent par une nouvelle technique picturale qui donne la primeur aux effets de lumière.

L’atelier de Nadar reçoit la visite d’un certain Louis Le Roy, critique du journal Le Charivari. Il ironise sur ces artistes qui se détournent de la manière académique en vogue sous le Second Empire et au début de la IIIe République. Il intitule son article «L’exposition les impressionnistes», d’après le titre d’un tableau de Claude Monet, Impression soleil levant (1872), qui fait partie de l’exposition.

Prétendant ridiculiser les exposants, le critique écrit : «Impression, impression, j’en étais sûr. Je me disais aussi, puisque je suis impressionné, il doit y avoir de l’impression là-dedans».

Le qualificatif d’impressionniste va rester au groupe pour la postérité ! La plupart de ses membres, tels Boudin, Cézanne, Degas, Monet, Pissaro, Renoir, Sisley… font aujourd’hui les choux gras des salles des ventes.

bazille.jpg

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : tableau monet

MUSEE DES BEAUX ARTS A NANCY (54) [1] 9 avril, 2011

Classé dans : ART,MUSEES — jcn54 @ 5:10

img167.jpg

Créé en 1793 et installé dans l’un des pavillons de la Place Stanislas, il témoigne dans ses murs de l’architecture et de l’évolution urbaine de Nancy. Avec la mise en valeur des vestiges de fortifications du XVème au XVIIème siècle au sous-sol, le musée est désormais le lien entre la ville vieille et la ville neuve, entre l’ancien duché de Lorraine et Nancy la Moderne. Les enrichissements constants des collections conduisent en 1999 à un agrandissement notoire et à une réorganisation de l’ensemble, en vue d’accueillir des publics variés, jeunes et adultes : un auditorium, des salles d’exposition temporaire, une librairie, un atelier pour enfants, une association d’amis du musée… offrent à tous une palette de manifestations culturelles diversifiées et innovantes.

Les différents courants de l’art en Europe du XVème au XXIème siècle sont représentés. Les collections de peintures rassemblent une suite de tableaux signés Pérugin, Tintoret, Caravage, Rubens, Delacroix, Monet, Modigliani, Dufy, Picasso,… Les parcours amènent progressivement à la découverte d’installations d’artistes contemporains, français et étrangers.
Les sculpteurs sont également à l’honneur avec Rodin, Maillol, Zadkine, César, Dietman…
Un riche cabinet d’arts graphiques abrite divers fonds de dessins et d’estampes, présentés ponctuellement, telles les œuvres de Callot, Grandville…
Nombre de peintres lorrains, dont la carrière a eu un grand retentissement, sont exposés : Claude le Lorrain, Émile Friant, Victor Prouvé, Étienne Cournault, Jules Bastien-Lepage…

mr31005.jpg

mr31006.jpg

mr31023.jpg

mr31024.jpg

mr31027.jpg

mr31028.jpg

 

 
 

www.tofik.com |
MANGA |
agbar |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Toutitest
| randoactu2010
| Le Blog Du Snake